Les demandes RSA explosent

Une très mauvaise nouvelle qui matérialise, hélas, particulièrement bien le processus massif de paupérisation en cours dans notre pays.

En effet, cet article de 20 Minutes nous apprend que les conseillers généraux de l’Ille-et-Vilaine ont dû voter une “nouvelle rallonge budgétaire pour faire face aux demandes toujours plus nombreuses de revenu de solidarité active (RSA).

Un chiffre en progression de plus de 12 % par an depuis le début de la crise. Le RSA devient ainsi l’un des premiers postes de dépenses du conseil général d’Ille-et-Vilaine”.

Le même processus est en cours actuellement dans toutes nos régions sur lesquelles pèse le RSA en terme budgétaire qui n’est pas versé par l’État au moment même où le gouvernement est en train de réduire les transferts de fonds aux régions, ce qui amènera évidemment à un alourdissement des impôts locaux…

Charles SANNAT

Source 20 Minutes ici