Pétrole : la chute des cours réduit le fossé entre les notations des exportateurs et des importateurs, selon Fitch

Bon si je vous livre une analyse contrarienne de la position de Fitch, cela pourrait se résumer de la manière suivante :

Comme les pays importateurs voient leurs notes baisser parce qu’ils se portent de plus en plus mal avec de plus en plus de dettes et de moins en moins de croissance et que les pays producteur de pétrole en vendent de moins en moins à un prix de plus en plus faible, eh bien tout le monde tend vers une note approchant inexorablement de zéro…

En gros, on est tous mauvais, et c’est assez logique vu que dans un monde globalisé et mondialisé les problèmes des uns finissent par devenir aussi les problèmes des autres…

Charles SANNAT

BEIJING, 19 février (Xinhua) – Le fossé entre les notations des exportateurs et des importateurs énergétiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MOAN) a été réduit en raison de la chute des prix du pétrole, alors que les risques géopolitiques restent élevés dans cette région, a annoncé l’agence de notation financière Fitch dans son dernier rapport.

“La baisse des cours du pétrole a changé l’environnement économique pour les exportateurs dans cette région”, a déclaré Fitch. “Ces pays réduiront les dépenses externes et budgétaires, ce qui affectera la confiance des entreprises et des consommateurs.”

Selon Fitch, le prix moyen du pétrole Brent devrait s’établir à 70 dollars le baril en 2015 et grimper à 80 dollars le baril en 2016. Le Brent pour livraison en avril a reculé de deux dollars pour atteindre 60,53 dollars le baril mercredi.

La capacité de faire face à la fluctuation des cours varie en fonction des notations. Le Bahreïn semble être confronté à la plus grande difficulté budgétaire et son ratio dettes-PIB a déjà dépassé la moyenne. Fitch a confirmé sa notation prenant en compte les perspectives négatives de ce pays.

Par ailleurs, Fitch estime que les risques géopolitiques restent élevés dans cette région et que les activités de l’État islamique (EI) présentent des risques pour plusieurs pays du MOAN.

1 commentaire sur “Pétrole : la chute des cours réduit le fossé entre les notations des exportateurs et des importateurs, selon Fitch”

Les commentaires sont fermés.