Métaux précieux : le fixing de l’argent à Londres s’arrêtera le 14 août prochain. Et si pour que le cours des métaux précieux ne s’envole on arrêtait tout simplement de fixer leur cours ?

C’est une dépêche de l’AFP qui nous a appris que le comité en charge de la fixation des prix de l’argent métal (le London Silver Market Fixing Limited), et dont les membres officiel de ce “cartel” sont la Deutsche Bank, HSBC et Scotiabank, cessera de fournir cette cotation le 14 août prochain.

Aucune raison officielle n’a été évoquée par le comité qui a laconiquement indiqué dans son communiqué que “la période jusqu’au 14 août 2014 permettra au marché de s’ajuster en concertation avec les clients et les participants du marché”.

Seule réaction, celle de la London Bullion Market Association (pour l’or et l’argent) qui a fait part de sa ” bonne volonté pour aider aux discussions entre les participants au marché dans le but d’explorer si le marché souhaite développer une alternative au fixing londonien de l’argent”.

N’oublions pas non plus que la Deutsche Bank avait fait part en janvier dernier de sa volonté de se retirer du processus de fixation des prix de l’or et de l’argent sur fond d’enquête des autorités financière concernant de forts “soupçons” d’opérations de manipulation des cours sur les métaux précieux.

Du coup, cette nouvelle m’a fait penser à une hypothèse qui traînait dans un coin de ma tête depuis quelques années.

En effet, en cas d’envolées spectaculaires non voulues par les banques centrales et les gouvernements par exemple, la meilleure façon d’empêcher les cours de monter c’est tout simplement d’arrêter de coter l’or et l’argent !

Comme sur le marché français où l’or avait sa cotation jusqu’au milieu des années 90 officielle à la Bourse de Paris, son arrêt a conduit le marché de l’or local (français) à rentrer dans une forme de semi-clandestinité puisque tout le monde peut coter l’or comme bon lui semble… Résultat : un marché opaque n’inspirant souvent pas vraiment confiance d’où une défiance des gens et une marginalisation évidente de l’or comme placement populaire ces 20 dernières années, même si avec la crise depuis 2007 les choses évoluent plutôt favorablement pour les épargnants.

Charles SANNAT

Source Romandie ici

 

3 commentaires sur “Métaux précieux : le fixing de l’argent à Londres s’arrêtera le 14 août prochain. Et si pour que le cours des métaux précieux ne s’envole on arrêtait tout simplement de fixer leur cours ?”

Les commentaires sont fermés.