L’OTAN va renforcer sa réactivité, notamment pour contrer la Russie, selon Rasmussen

Aggravation des sanctions économiques à l’égard de la Russie, proposition anglaise d’exclure les Russes des systèmes de paiement mondiaux ce qui revient à les exclure du commerce international, adhésion de l’Ukraine à l’Union Européenne et désormais à l’OTAN sont en discussion.

Cela ne suffisant pas à amener Poutine à déclencher la 3e Guerre mondiale, le patron de l’OTAN n’a rien trouvé de mieux que de sortir les crocs en annonçant encore le déploiement de plus de troupes de l’OTAN aux frontières russes. Il n’y a pas à dire, aussi méchant que soit le grand vilain Poutine, c’est nous qui cherchons la guerre.

Charles SANNAT

BRUXELLES, 1er septembre (Agence Xinhua) – Le secrétaire général de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen a annoncé lundi que l’Alliance atlantique avait l’intention de créer une force multinationale pour rendre l’OTAN plus réactive et répondre à l'”attitude agressive” de la Russie.

“Nous allons maintenant renforcer de façon significative la réactivité de la Force de réaction de l’OTAN. Nous allons développer ce que j’appellerai un fer de lance au sein de notre Force de réaction, une force dotée d’une très grande réactivité capable de se déployer dans des délais très courts”, a déclaré M. Rasmussen lors d’une conférence de presse à Bruxelles.

Il a indiqué que l’OTAN allait convenir d’un plan d’action “réactivité” pour rendre l’OTAN encore plus souple qu’avant afin de répondre à l'”attitude agressive” de la Russie.

Décrivant la Force de réaction qui existe déjà au sein de l’OTAN, M. Rasmussen a expliqué : “Il s’agit d’une force multinationale, qui regroupe des composantes terre, air, mer et des forces d’opérations spéciales. Elle peut être déployée partout dans le monde, pour de la défense collective ou une gestion de crise.”

Au sujet du renforcement prévu pour augmenter la réactivité de cette force, il a précisé : “Ce fer de lance sera pourvu par les Alliés par roulement, et pourrait comprendre plusieurs milliers de soldats, prêts à répondre là où c’est nécessaire avec un appui aérien, maritime et des forces spéciales.”

Lors du sommet de l’OTAN qui aura lieu jeudi au pays de Galles, il devrait être question des moyens d’augmenter les investissements dans le secteur de la défense, sur fond d’escalade de la crise en Ukraine. Le président ukrainien Petro Porochenko sera présent lors de ce sommet.

1 commentaire sur “L’OTAN va renforcer sa réactivité, notamment pour contrer la Russie, selon Rasmussen”

Les commentaires sont fermés.