Alstom finalise la vente de son activité d’équipements auxiliaires vapeur à Triton

Le démantèlement de ce grand fleuron de l’industrie française commence à se voir concrètement et ce n’est qu’à l’image de notre situation plus globale d’abandon et de déclin. Nous acceptons la fatalité, nous ne voulons pas nous battre.

Charles SANNAT

PARIS, 1er septembre (Agence Xinhua) – Alstom annonce lundi la finalisation de la vente de son activité d’équipements auxiliaires vapeur à Triton, un fonds européen d’investissements de premier plan, selon un communiqué publiée par le géant français dans le domaine de l’énergie.

L’activité a été cédée pour une valeur d’entreprise d’environ 730 millions d’euros, dans le cadre du programme de cession d’actifs non-stratégiques annoncé par Alstom en novembre 2013, a indiqué le groupe dans le communiqué. Les activités correspondantes, qui représentent un chiffre d’affaires de plus de 400 millions d’euros, ont été entièrement séparées et transférées d’Alstom à ARVOS, un groupe récemment créé, avec Triton pour unique actionnaire. Cette opération inclut le transfert de ses 1 700 salariés dans le monde, selon la même source.

ARVOS restera l’un des principaux fournisseurs d’Alstom, garantissant ainsi une qualité de services durable pour Alstom ainsi que ses clients. ” Arvos possède des atouts clés pour devenir une grande entreprise, ce qui confère de bonnes perspectives à ses salariés”, a déclaré Philippe Cochet, président de l’activité Thermal Power d’Alstom.

L’activité d’équipements auxiliaires vapeur intervient sur les marchés des nouveaux équipements et du service après-vente avec trois lignes de produits : les préchauffeurs d’air et chauffeurs gaz-gaz pour la production d’électricité thermique et les installations industrielles ; les solutions de transfert de chaleur pour les processus industriels ; les broyeurs (équipement thermique inclus) utilisés pour diverses applications industrielles et la production d’électricité thermique pour les installations dont la production est inférieure à 100 MWe. Le siège de l’entreprise sera basé à Heidelberg, en Allemagne. Elle possède des sites de production en Allemagne, aux États-Unis, au Japon, en Chine, en Inde, au Brésil, en Suisse ainsi qu’en République tchèque. L’activité des broyeurs électriques supérieurs à 100 MWe reste au sein d’Alstom, a-t-on appris dans le communiqué.

1 commentaire sur “Alstom finalise la vente de son activité d’équipements auxiliaires vapeur à Triton”

Les commentaires sont fermés.