L’économie française progresse de 0,3 % en 2013

PARIS, 14 février – Le produit intérieur brut (PIB) de la France a connu une croissance de 0,3 % au quatrième trimestre 2013, ce qui porte sa croissance sur l’ensemble de l’année à 0,3 %, selon les chiffres publiés vendredi par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Les trois moteurs de la croissance ont tous apporté une contribution à la croissance du PIB français : les dépenses de consommation des ménages et la demande intérieure (hors stocks) ont accéléré en fin d’année, alors que l’investissement a crû pour la première fois depuis fin 2011. De plus, avec un rebond des exportations, le commerce extérieur a contribué de nouveau positivement à la croissance du PIB.

Lors du conseil des ministres, convoqué vendredi matin, le président français François Hollande a salué “la confiance retrouvée par les acteurs économiques” en France, selon la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem.

Pour le ministre de l’Économie et des Finances, Pierre Moscovici, qui s’est exprimé sur la chaîne de télévision France 2, l’économie française doit “aller plus loin pour avoir plus de créations d’emplois et faire reculer le chômage”.

La situation de l’emploi en France a aussi montré de bons signes, l’Insee a rapporté une légère hausse de l’emploi au quatrième trimestre 2013.

L’Insee a également révisé la croissance du PIB français au troisième trimestre 2013, de -0,1 % à 0 %.

Frappée par la crise de la dette souveraine, l’économie française avait connu une baisse de 0,2 % fin 2012. En 2013, le PIB français avait stagné au premier trimestre, puis rebondi de 0,6 % au deuxième.

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), dont la France est membre, avait prévu une croissance de 0,3 % pour l’économie française.

Agence de Presse Xinhua