« Le plan Rebsamen sur le chômage, j’ai bien rigolé ! »

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Hier matin, j’étais sur le plateau d’Ecorama pour commenter l’actualité économique concernant le nouveau scandale de fraude fiscale avec, en son centre, la banque HSBC, les dividendes des entreprises du CAC 40 versés qui s’élèvent à plus de 56 milliards d’euros et évidemment le plan de lutte contre le chômage de longue durée dévoilé par le ministre de l’Emploi, monsieur Rebsamen.

Vous pouvez revoir l’ensemble de cette intervention en suivant le lien ci-dessous pour accéder à la vidéo.

Voir la vidéo ici

Le chômage….

Ha, le plan de lutte contre le chômage, 40 ans que j’entends parler de plan de lutte, un jour j’écrirai un livre sur « Les plans de lutte contre le chômage à travers les siècles »… Et plus on lutte, plus le chômage monte bien sûr.

Rebsamen est certainement fort sympathique et le pauvre n’inversera pas plus la courbe que ses prédécesseurs. Mais tout de même, ce passage sur la mesure n°7 montre toute l’étendue du problème et de l’inefficacité de l’action publique. C’est en page 15 de la présentation du ministre que vous pouvez télécharger en suivant le lien que je vous donne en bas.

C’est beau, c’est creux, totalement vide, sans intérêt, aucun sens, une diatribe d’énarque égaré dans un think tank de gauche de type « terre nouvelle ».

FOCUS 7. Créer un accélérateur d’innovation sociale

“À côté des politiques publiques voisinent des projets novateurs et originaux, capables de contribuer à lutter contre le chômage de longue durée. Ils peinent souvent à entrer dans les politiques publiques très normatives. Mais puisqu’ils méritent d’exister, nous allons ouvrir un espace pour des actions innovantes destinées aux demandeurs d’emploi de longue durée.

Le ministère du Travail et l’Agence Nationale des Solidarités Actives (ANSA) créent ensemble un accélérateur de l’innovation sociale.

À la fois lieu d’expertise et laboratoire, il aura la forme d’un programme au sein de l’ANSA et sera opéré par elle.
L’accélérateur aura une double fonction :

– L’expertise : capitaliser les expériences menées contre le chômage de longue durée, en tirer des enseignements, évaluer ce qui marche et ce qui ne marche pas, repérer les idées innovantes.

– L’expérimentation : parallèlement, il s’agira de donner une réalité à des projets innovants, sortant des sentiers battus mais faisant sens.

* Repérer et faire converger les innovations susceptibles d’aider les demandeurs d’emploi de longue durée.

Le rôle de l’ANSA sera de :
* Les faire entrer dans une démarche structurée depuis l’étude de faisabilité jusqu’à la réalisation.
* Apporter une aide technique (expertise sur le champ de solidarités actives, ingénierie du projet et
montage concret).
* Apporter une aide pour chercher les financements nécessaires.
* Évaluer ensuite les impacts du projet et essaimer si le succès est au rendez-vous. »

Alors voyez-vous, lorsque je lis ce que je lis et que j’entends ce que j’entends, je vous assure, je préfère acheter des boîtes de raviolis et un lopin de terre pour cultiver mon potager, parce que franchement si nous attendons des solutions et des réponses venant de « l’accélérateur social », je vous assure, de vous à moi, que vraiment, ce n’est pas gagné, mais alors pas du tout !!

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

« L’Assemblée nationale est toujours otage de Thomas THÉVENOUD qui est toujours député. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

(Pour protester pacifiquement et avec humour, n’hésitez pas à reprendre cette formule en bas de tous vos mails, de vos articles ou de vos publications, il n’y a aucun droit d’auteur !!)

http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/DP_-_Nouvelles_solutions_face_au_chomage_de_longue_duree_09_02_2015.pdf

 

1 commentaire sur “« Le plan Rebsamen sur le chômage, j’ai bien rigolé ! »”

Les commentaires sont fermés.