LA HONTE. S&P abaisse la note de la Grèce après l’annonce du référendum et s’assoit sur la démocratie !

Voilà la dernière dépêche AFP qui vient de me faire bondir ! Comme la Grèce veut faire voter son peuple (qui peut dire oui jusqu’à preuve du contraire), on dégrade la Grèce… je rêve. Cela veut dire que nous ne sommes plus en démocratie mais officiellement dans un système totalitaire marchand.

Aux armes citoyens, ne jouez plus le jeu du système. Optez pour la simplicité volontaire qui est le seul moyen pacifique de rejeter l’ensemble de ce système en ne dépensant plus, en n’étant plus dépendant, ou le moins possible, en mettant en place les moyens de votre autonomie aussi psychologique qu’économique.

Charles SANNAT

“Washington – L’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s (SP) a abaissé lundi d’un cran la note de la Grèce à CCC-, estimant que la décision d’Athènes de recourir à un référendum était un mauvais signal pour la stabilité économique du pays.

La décision de la Grèce d’organiser un référendum sur la proposition des créanciers est un signe supplémentaire que le gouvernement Tsipras privilégiera la politique intérieure au détriment de la stabilité économique et financière (et) du paiement de la dette détenue par les investisseurs privés, a estimé l’agence dans un communiqué.

Le gouvernement grec a annoncé samedi l’organisation d’un référendum le 5 juillet sur la poursuite du plan d’aide international, provoquant la rupture des négociations avec les créanciers du pays (FMI, Commission européenne, Banque centrale européenne).

S&P évalue à 50 % les risques de voir la Grèce quitter la zone euro et assure que sans évolution favorable de la situation, le pays fera inévitablement défaut sur sa dette détenue par le secteur privé dans les six mois.

Reléguée à CCC-, la note de la Grèce n’est formellement plus qu’à quelques crans du défaut de paiement général.”

Source AFP via Romandie ici