La Chine fait face à un environnement économique extérieur complexe

BEIJING, 27 février – La Chine sera confrontée à un environnement économique extérieur complexe cette année, malgré une croissance légèrement plus forte de l’économie mondiale, a prévu jeudi le Bureau d’État des statistiques (BES).

L’écart entre les taux de croissance des pays développés et en développement persistera, et certains pays en développement connaîtront un affaiblissement de leur croissance, a déclaré le BES dans un communiqué.

L’année dernière, la croissance économique mondiale a ralenti, et d’après les statistiques du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, l’expansion de l’économie mondiale a baissé de 0,1 point de pourcentage par rapport à 2012, précise le communiqué.

Parmi les pays développés, les États-Unis ont poursuivi leur reprise modérée. Le Japon a quant à lui connu une accélération de sa reprise grâce à ses politiques budgétaires et monétaires de relance, tandis que la zone euro reste plongée dans la récession, a conclu le BES.

Les économies en Asie de l’Est et du Sud-Est ont connu une progression économique relativement rapide, alors que les “cinq fragiles”, un groupe de marchés émergents à risques composé de l’Inde, de l’Indonésie, du Brésil, de la Turquie et de l’Afrique du Sud, ont été confrontés à des difficultés en raison de déséquilibres économiques et de fuites des capitaux, selon le communiqué.

La Banque mondiale a prévu que l’économie mondiale progresserait de 3,2 % cette année, soit 0,8 point de plus que l’année dernière, tandis que la croissance du commerce pourrait accélérer de 1,5 point à 4,6 %.

Agence de Presse Xinhua