États-Unis/France : Omnicom et Publicis fusionneront pour créer le numéro un mondial publicitaire

PARIS, 28 juillet – Le groupe américain Omnicom et le français Publicis ont annoncé dimanche avoir signé un accord définitif portant sur leur fusion entre égaux, qui aboutira à la création d’un numéro un mondial dans le secteur de la communication, de la publicité, du marketing et du numérique.

La nouvelle entité, qui sera rebaptisée “Publicis Omnicom Group” et comptera plus de 130 000 employés, sera dirigée conjointement par John Wren, directeur général d’Omnicom, et Maurice Lévy, président du directoire de Publicis. Et trente mois après la fusion, ce dernier deviendra le président non-exécutif de la nouvelle entité, alors que le premier continuera à exercer les fonctions de directeur général, ont annoncé les deux dirigeants dans un communiqué.

La nouvelle entité devrait être cotée à New York et à Paris, et les collèges d’actionnaires de Publicis et d’Omnicom détiendront chacun environ 50 % du capital de Publicis Omnicom Group. La direction opérationnelle sera maintenue dans ces deux villes, mais son siège social sera installé aux Pays-Bas pour raison de la neutralité.

L’opération de la fusion devrait s’achever fin 2013 ou début 2014. Après la fusion, la nouvelle entité devrait dépasser l’actuel numéro un mondial publicitaire, le groupe britannique WPP.

Présents dans une centaine de pays dans le monde, les deux groupes ont réalisé en 2012 un revenu combiné de 17,7 milliards d’euros (22,7 milliards de dollars) et leur capitalisation boursière combinée ont atteint 26,5 milliards d’euros (35,1 milliards de dollars) vers la fin de juillet 2013.

Fondé en 1986, Omnicom est spécialisé dans les domaines de la publicité, des médias, du marketing digital et interactif, du marketing direct et promotionnel, des relations publiques et des services de communication spécialisés, en dégageant l’année dernière un chiffre d’affaires de 14,2 milliards de dollars.

Créé en 1926, Publicis est engagé dans les secteurs du numérique, d’agences créatives, de relations publiques, de la communication institutionnelle et la stratégie média, etc. Son chiffre d’affaires avait atteint 6,6 milliards d’euros (8,8 milliards de dollars).

Cette fusion intervient dans le contexte que le secteur publicitaire mondial accélère son processus de consolidation face à la montée en puissance des compagnies Internet qui savent s’imposer dans le secteur publicitaire sur Internet. En mars dernier, la compagnie publicitaire japonaise Dentsu avait bouclé son rachat du britannique Aegis.

Agence de Presse Xinhua