Croissance mondiale ? Quelle croissance ?

En Chine, l’IPP est en baisse de 4,8 % en juin. L’IPP ce sont les prix à la production. Plus ils baissent, plus cela veut dire que personne n’achète et inversement.

Si personne n’achète la production chinoise, c’est que les consommateurs européens et américains sont absents… Il n’y a donc pas de croissance mondiale. Mais on pourra accuser la Grèce en disant : “On ne pouvait savoir…”

Charles SANNAT

BEIJING, 9 juillet (Xinhua) – L’indice des prix à la production (IPP) de la Chine a continué à baisser en juin, signe d’une faiblesse prolongée de la demande, selon des données officielles publiées jeudi par le Bureau d’État des statistiques.

L’IPP, indicateur du prix des biens à la sortie de l’usine, a baissé en juin de 4,8 % en glissement annuel, contre un recul de 4,6 % en mai.

Il s’agit de son 40e mois consécutif de baisse.

“Cela montre que la demande industrielle se détériore et que la Chine reste confrontée à des risques déflationnistes”, a expliqué Qu Hongbin, économiste en chef pour la Chine chez HSBC.

En base mensuelle, les prix à la production ont baissé de 0,4 % en juin.

Les prix à la production des matériaux de fabrication ont chuté de 6,2 % en juin, contribuant à hauteur de 4,7 points de pourcentage à la baisse de l’IPP pendant cette période, tandis que ceux des produits de consommation ont enregistré un recul de 0,2 % en juin.

L’indice des prix à la consommation, principal indicateur de l’inflation, a augmenté de 1,4 % en juin, soit légèrement au-dessus des prévisions de 1,3 % et du taux de 1,2 % enregistré en mai.

Étant donné la faiblesse continue de la croissance, M. Qu prévoit une réduction des taux d’intérêt et davantage de réductions des taux de réserves obligatoires au troisième trimestre.

1 commentaire sur “Croissance mondiale ? Quelle croissance ?”

Les commentaires sont fermés.