Chypre obtient un satisfecit de ses créanciers

Mme Lagarde se dit satisfaite, jusqu’ici en tout cas, du déroulement des opérations… Bravo Christine ! Mais avait-elle d’autres choix que d’entériner un plan d’aide douteux.

Mon passage préféré est le suivant :

“L’économie chypriote, qui jusqu’ici vivait grâce à son secteur financier disproportionné (plus de 700 % de son produit intérieur brut) et peu scrupuleux, doit se réinventer.

L’île dispose d’atouts : une économie ouverte jugée “business friendly” dont la plupart des habitants parlent anglais, des réserves potentiellement prometteuses en gaz et des paysages idylliques. Mais l’exploitation du gaz découvert au large des côtes prendra du temps. Et, pour l’heure, les touristes n’affluent pas : -3,1 % en août de cette année par rapport à août 2012.”

Si Chypre est “business friendly” alors, de vous à moi, c’est sûr que tout va très bien madame la marquise. Ils viennent juste de perdre 700 % (il n’y a pas d’erreur, c’est de l’humour) de leur PIB, ce qui ne leur laisse pas grand-chose. D’ailleurs, même les touristes n’affluent pas…

Mais quand on chausse les lunettes roses…

Charles SANNAT

Lire un article complet du Monde sur Chypre

 

 

1 commentaire sur “Chypre obtient un satisfecit de ses créanciers”

Les commentaires sont fermés.