Chine : l’utilisation de robots permet d’augmenter de 17 % la productivité d’un centre manufacturier

Même en Chine, même dans des pays dit “low cost”, le déploiement des dernières techniques de robotique permet de gagner en productivité. D’ailleurs, pour tordre définitivement le cou aux penseurs ligne Maginot, “le recours à la main-d’œuvre a diminué de 6,8 %” dans ces entreprises, donc si la robotique permet aux “capitalistes” de gagner beaucoup plus, cela se fait bien au détriment de l’emploi et du nombre de salariés.

Non la robotique ne crée pas et ne peut pas créer d’emplois… En tout cas pas plus qu’elle n’en supprime et, hélas, le solde sera massivement négatif.

Charles SANNAT

GUANGZHOU, 25 mai (Xinhua) – La productivité du centre manufacturier de Dongguan a augmenté de 17 % l’année dernière, alors que le recours à la main-d’œuvre a diminué de 6,8 %, grâce à l’adoption de l’automatisation et aux robots, a-t-on appris dimanche du gouvernement municipal de Dongguan.

Les entreprises de Dongguan, de la province méridionale du Guangdong, ont lancé l’année dernière la modification de leur processus de fabrication étant donné que l’approvisionnement en main-d’œuvre dans l’un des plus grands pays manufacturiers du monde commence à devenir difficile.

L’augmentation du coût de la main-d’œuvre causée par le manque d’ouvriers a porté atteinte à la compétitivité des produits fabriqués en Chine. Plusieurs entreprises, telles que Nike, sont en train de transférer leur base de production chinoise en Asie du Sud-Est afin de bénéficier d’une main-d’œuvre moins chère.

L’investissement dans la modernisation manufacturière et le recours croissant au système de production automatisé a permis de baisser le coût moyen de production de 12,5 % l’année dernière, a indiqué le gouvernement municipal de Dongguan.

La Chine devrait posséder davantage de robots dans les usines de fabrication que les autres pays d’ici 2017, selon la Fédération internationale de la robotique.