Wall Street recule, forte baisse à Paris !

Si à Paris la chute est très sévère, pas loin de 3 % de baisse,  Wall Street limite la casse à la mi-séance avec un peu moins de 1 % de recul.

Les investisseurs prennent leurs bénéfices sur des craintes d’un resserrement monétaire imminent de la FED tellement l’économie américaine semble en surchauffe…

D’après Alan Skrainka de Cornerstone Wealth Management qui s’exprimait auprès de l’AFP,  “le marché pense que la FED pourrait resserrer sa politique plus tôt qu’attendu, alors que les propos de Janet Yellen avaient incité les marchés à croire que c’était reporté indéfiniment”.

La prochaine réunion de la FED sur le sujet aura lieu les 17 et 18 décembre à Washington, ce qui serait susceptible de décaler l’éventuel rallye de fin d’année qui pourrait ne pas être “traditionnel” cette année.

Il faut également surveiller l’évolution des taux d’emprunts américains. Au moment où j’écris ces lignes, le “10 ans américain” ne montre aucun signe de tension particulière, ce qui plaide pour l’instant pour une simple correction.

On voit donc bien la fragilité des marchés financiers dont la hausse repose sur la simple injection massive d’argent gratuit.

Charles SANNAT

Lire la dépêche complète ici