Russie et Chine veulent investir dans la production d’or

Le Fonds russe d’investissements directs (RDIF) et les milieux d’affaires chinois étudient la possibilité d’investir dans la mine d’or de Natalka (Extrême-Orient russe), a annoncé mardi aux journalistes le président du RDIF Kirill Dmitriev, ajoutant que cette idée pourrait être mise en œuvre d’ici la fin de l’année.

“Nous envisageons d’investir dans la production d’or à Natalka. Il s’agit principalement de capitaux chinois”, a déclaré M. Dmitriev, précisant que le RDIF étudiait ce projet conjointement avec un fonds d’investissements chinois.

Évoquant les délais du projet, le financier a indiqué qu’il “serait réalisé sans aucun doute d’ici la fin de l’année”.

La mine de Natalka est le plus grand site d’extraction d’or en Russie. Située dans la région de Magadan (Extrême-Orient russe), elle renferme environ 2 000 tonnes de ce métal précieux.

M. Dmitriev a également fait savoir que le RDIF étudiait avec des investisseurs de Chine et d’autres pays la possibilité d’attirer des investissements supplémentaires afin de stimuler l’exploitation du gisement de cuivre d’Oudokan, en Transbaïkalie.

Source RIA Novosti

1 commentaire sur “Russie et Chine veulent investir dans la production d’or”

Les commentaires sont fermés.