Résidences secondaires : abattement exceptionnel de 25 % sur les plus-values

Voilà, face à l’effondrement des transactions et donc des rentrées fiscales liées à la revente des résidences secondaires, le gouvernement fait machine arrière sur la fiscalité. On apprend donc que” la durée minimale de détention d’une résidence secondaire, au terme de laquelle elle est exonérée d’impôts au moment de sa vente, sera abaissée à 22 ans contre 30 ans à l’heure actuelle.”

Enfin, afin de faire rentrer des sous là, maintenant, tout de suite dans des caisses désespérément vides, “un abattement exceptionnel supplémentaire de 25 % s’appliquera aux cessions réalisées entre le 1er septembre 2013 et le 31 août 2014.”

En clair, si vous voulez revendre votre résidence secondaire, faites-le maintenant. Le problème c’est que ferez-vous de l’argent gagné ? Si c’est pour le mettre à la banque, vous risquez de vous le faire chyprer… Et puis que voulez-vous, je conseille vraiment la détention d’une maison à la campagne… pas d’un appartement à Cannes !

Charles SANNAT

Lire l’article complet des Échos sur ce thème