Problème d’assurance vie de l’un de nos camarades contrarien !

Mes chers camarades, voici le mail reçu de l’un de nos camarades. Je ne souhaite pas le nommer pour des raisons de confidentialité que vous comprendrez tous j’en suis sur. Mais c’est un sujet dans lequel beaucoup d’entre vous doivent pouvoir se reconnaître.

 

“Cher monsieur Sannat,

Sachez tout d’abord que je suis plutôt honoré de pouvoir converser avec le chroniqueur du “contrarien matin”, dont la lecture donne son petit goût si particulier au café du matin.

Je connais votre sentiment et vos arguments concernant l’assurance-vie, notamment celle qui m’intéresse, c’est-à-dire celle libellée exclusivement en fonds euros. J’ai récemment voulu effectué un rachat total, mais mon assureur s’est déplacé et m’a convaincu de ne pas le faire pour les motifs suivants :
Il s’agit de l’assureur Allianz, qui bénéficie de la meilleure note (AA) allouée à la profession. Sa garantie provient de l’excellente santé de ses finances à savoir qu’il atteint 190% de fonds propres. Quand j’ai voulu expliquer que la dette souveraine obligataire sur laquelle était adossée mon épargne risquait à terme de ne pas être remboursée, il m’a donc répondu qu’avec un tel niveau de fonds propres, mon épargne serait forcément préservée. Je m’interroge simplement sur la destination réelle de tous ces fonds propres ?
Ma question est la suivante : cet assureur présente-t-il selon vous une hauteur de garanties suffisante pour lui laisser encore quelques temps mon épargne (sachant que dans un scénario d’insolvabilité des états, il ne serait pas le premier à plonger, voire le dernier?).

Concernant Aucoffre.com, je voulais savoir comment vous pouvez garantir que l’or acheté par vos clients est placé en coffres en réel ? (cela suppose un lien de confiance absolu entre le client et vous, sachant que les coffres ne sont pas en France à priori).

Merci d’avance de prendre de votre temps pour me répondre.

Sincères salutations,”