Prévision de croissance : comme prévu, le cirque recommence… Pathétique !

“Les pays de l’UE afficheront une croissance positive du PIB en 2015 et 2016” ! C’est le titre de cette dépêche de l’agence de presse Xinhua. Comme tous les ans en fin d’année, alors que la croissance de l’année qui s’achève a été pourrie, les prévisions de croissance pour les deux années qui viennent sont bonnes et présentées de façon très favorable. Comme chaque année depuis maintenant 8 ans, le résultat sera au mieux mauvais et au pire dramatique, mais ce n’est pas grave, tout au long de l’année suivante, on “révisera” les prévisions de croissance pour arriver en fin d’année à quelque chose comme au mieux zéro, et ce cirque pourra recommencer encore et encore l’année suivante.

Pendant ce temps, le chômage augmente et son cortège de misère et de difficultés économico-sociales… Dramatique. Suis-je le seul à me rendre compte de cela ?

Charles SANNAT

BRUXELLES, 4 novembre (Xinhua) – Les prévisions économiques d’automne de la Commission européenne ont montré mardi que tous les pays de l’Union européenne (UE) devraient enregistrer une croissance positive du PIB en 2015 et 2016 malgré la reprise lente actuelle, accompagnée d’un taux d’inflation très bas.

Pendant les deux prochaines années, la croissance dans l’UE devrait augmenter à 1,5 % en 2015 et ensuite augmenter modestement à 2,0 % en 2016, alors que dans la zone euro, la croissance devrait augmenter à 1,1 % et ensuite à 1,7 % respectivement, selon les prévisions.

Par ailleurs, la croissance annuelle du PIB dans l’UE cette année est estimée à 1,3 %, alors que la croissance dans la zone euro devrait s’élever à 0,8 %.

Les prévisions d’automne expliquent que les estimations pour la croissance du PIB ont été revues à la baisse en raison du manque de dynamiques sous-jacentes de la demande domestique, qui n’a pas réussi à émerger pour l’instant comme moteur fort de la croissance.