Première baisse en 3 ans du taux de chômage trimestriel en Grèce !

Ha ha ha ha ha, quelle bonne blague cet article qui sera certainement nominé à notre palmarès contrarien des articles les plus mensongers.

Comment peut-on écrire un article avec un titre comme celui-là et avec, dans le même texte, je cite :

“Enfin ! Le taux de chômage en Grèce, à 27,1 % au 2e trimestre 2013, a enregistré une légère baisse par rapport au trimestre précédent, le première depuis le début de la crise en 2010, alors que le taux mensuel continue d’augmenter, selon le service des statistiques grecques Elstat jeudi.”

Mais également :

“Une explication de cette différence entre statistiques mensuelles et trimestrielles tient notamment à leur différence de calcul, les données trimestrielles n’incluant pas les variations saisonnières.Les bonnes performances du tourisme grec en 2013 ont pu participer à cette stabilisation de l’emploi au 2e trimestre.”

Oui parce que en fait, les chiffres officiels du chômage donnés tous les mois montrent une hausse, mais pas en trimestriel. Logique, en trimestriel, on ne compte pas en moins les emplois purement saisonniers… Comme c’est ballot.

De la désinformation à l’état pur.

Charles SANNAT

Lire l’article entier ici sur l’Expansion.com