Pensions : le niveau de vie des retraités en péril dans les pays de l’OCDE

D’après cet article du site Boursorama qui reprend une dépêche de l’AFP, l’OCDE indique que “l’équilibre entre la viabilité financière des systèmes de pension et le caractère suffisant des pensions sera plus délicat dans les décennies à venir”.

“Dans le même temps, en vertu des réformes opérées au cours des deux dernières décennies, les salariés entrés aujourd’hui sur le marché du travail percevront des pensions inférieures à celles de leurs aînés, selon elle, et “les personnes qui n’ont pas un historique de cotisations complet auront du mal à atteindre les niveaux de retraite suffisants”.

Bref, pour l’OCDE, le niveau de vie des retraités va considérablement baisser, et nombreux sont ceux qui devraient tomber dans une forme de paupérisation certaine. C’est donc la raison pour laquelle il est indispensable de se préparer des solutions avec une autonomie maximale en terme de dépenses afin de pouvoir avoir une fin de vie la plus décente possible. Cela n’est pas forcément par exemple possible en ville, mais nettement plus envisageable en ville.

Les retraités ou futurs retraités doivent avoir une véritable vision patrimoniale en ne partant pas du principe que leurs pensions seront éternelles, ils doivent aussi penser à réagencer leur patrimoine.

Charles SANNAT

Lire la dépêche complète sur le site de boursorama ici