Nicolas Doze sur BFM

“En 2014, les braises de l’enfer fiscal vont être encore plus chaudes et les fourches plus aiguisées à tel point que certains commencent à espérer un événement de crédit sur la dette de l’État français et la faillite de ce dernier pour en finir plus vite avec ce système.”

Voici en résumé le message de Nicolas Doze sur BFM. Il faut comprendre que le consentement à l’impôt des classes moyennes s’approche dangereusement du zéro absolu. Il faut comprendre qu’effectivement une grogne très sourde, très forte et très puissante commencer à monter de ces mêmes classes moyennes qui subissent l’insécurité et le poids de la solidarité. Il faut également bien comprendre que le problème des gens n’est pas, ni exclusivement financier…

L’adhésion globale au système s’effondre, à tel point que de plus en plus finissent même par en souhaiter sa fin ! Ce système va s’écrouler de lui-même comme l’URSS sous son propre poids.

Charles SANNAT

Voir la vidéo ici