Moscou et Pékin défient la domination mondiale du dollar

Si le dollar est menacé, il n’y a rien de mieux pour renforcer le dollar que de sacrifier le soldat euro… Nous y sommes.
Charles SANNAT
Yuan

© AP Photo/ EyePress, FILE

La Russie et la Chine n’acceptent pas l’hégémonie des États-Unis dans l’économie mondiale et se proposent d’en finir avec la suprématie du dollar comme monnaie de réserve.

La coopération entre la Russie et la Chine se développe dans différents domaines de l’économie, et le temps n’est pas loin où ces deux pays s’assigneront pour objectif d’en finir avec la domination des États-Unis, écrit le journal turc Yeni Safak.

Selon ce journal, Moscou et Pékin se concentrent à présent sur la coopération financière, leurs banques centrales ayant conclu un accord sur des swaps de devises afin de rendre plus dynamique leur commerce bilatéral en monnaies nationales.

“Le géant énergétique russe, Gazprom, en est un exemple éclatant. S’appliquant à éviter au maximum le dollar, ce groupe mène des négociations pour utiliser des yuans et/ou des roubles dans le cadre des contrats conclus avec la Chine”, rappelle Yeni Safak.

Selon le journal turc, préférant le yuan aux devises occidentales, l’économie russe diminuera les risques de l’impact des sanctions, alors que cela permettra également aux deux parties, tant à la Russie qu’à la Chine, de réduire leurs dépenses à la monnaie américaine.

Lire la suite : http://fr.sputniknews.com/international/20150625/1016719396.html#ixzz3eO6s2FNX