Message Spécial pour GATTAZ : Virgin offre des congés illimités à ses salariés

Haaa si Gattaz pouvait voir ce message, lui qui veut supprimer les RTT de ma femme et faire en sorte qu’elle ne soit plus là pour aller chercher les gosses à la sortie de l’école tout en sachant que le gouvernement, qui va finir par faire plaisir au patronat en nous faisant bosser plus pour toujours moins, a changé fort brillamment des rythmes scolaires qui ont fichu une belle pagaille partout en France pour un résultat évidemment proche de 0….

Haaa mon Gattaz, si tu pouvais t’inspirer des grands patrons américains, qui eux n’ont pas besoin d’avoir leurs esclaves à portée de fouet pour se “sentir” patron et qui trouvent que le télétravail est une évidence avec un management par objectif tout en laissant de l’autonomie également à leurs salariés pour que ces derniers soient créatifs… En France, le télétravail est un tabou patronal.

Mais en France, non. Le salarié est en réalité un danger potentiel qu’il faut contrôler… il ne doit surtout pas innover, il pourrait faire de l’ombre au petit chefaillon d’au-dessus. Non, il faut que ce soit le chef qui pense qu’il a eu la bonne idée, mais pas trop bonne non plus, cela pourrait remettre trop de choses en cause…

Si nous avons les syndicats les plus crétins au monde, nous avons aussi le patronat le plus minable, le plus fermé, le moins innovant des pays développés.

“Le travail flexible a complètement modifié comment, où et quand chacun de nous travaille. Si travailler de 9h à 17h n’est donc plus d’actualité, alors pourquoi les congés annuels seraient toujours limités ?”

C’est la question que se pose le célèbre patron de Virgin Richard Branson dans son dernier livre (The Virgin Way, duquel il publie un extrait sur son blog). Mais elle n’est que purement rhétorique, puisqu’il affirme y avoir déjà apporté sa réponse, en offrant des congés illimités aux salariés des sociétés mères du groupe Virgin basées aux États-Unis et au Royaume-Uni -pays où, note Richard Branson, “les règles en la matière peuvent être particulièrement draconiennes”.

… Et voilà. Mais la France est désormais en retard sur tout. C’est l’incurie généralisée. Nous allons dépenser des milliards à refaire des trottoirs pour que deux fauteuils d’handicapés puissent se croiser au moment même où les premiers “scaphandres” permettant aux paralysés de marcher et de re-devenir autonomes vont sortir… encore en retard d’une guerre. Partout, à tous les niveaux, à tous les étages et au MEDEF aussi, rempli de têtes bien pleines, certes… mais d’eau.

Charles SANNAT.

Source ici