L’UE met en garde contre le protectionnisme !

Hou hou hou les vilains protectionnistes ! Pas bien ! La mondialisation heureuse est un échec évident, patent. Pourtant, elle est indispensable pour assurer les bénéfices plantureux des grandes multinationales et de la classe des hyper-riches représentant 0,01 % de la population mondiale. L’Europe ne roule plus du tout pour l’intérêt des peuples. En réalité, l’Europe est une entreprise politique privée et antidémocratique au service des grandes corporations de la planète.

Il est donc parfaitement logique qu’elle s’émeuve du risque de protectionnisme et c’est justement cette crainte exprimée par l’Europe qui en dit long, très long sur ce qu’est réellement l’Europe.

Charles SANNAT

BRUXELLES, 17 novembre (Xinhua) – La tendance à imposer des mesures commerciales restrictives est toujours forte dans le monde, et alimente l’incertitude continue dans l’économie mondiale, a déclaré lundi l’Union Européenne (UE) dans un rapport.

Au cours des 13 mois couverts par le rapport annuel sur les mesures potentielles qui limitent le commerce, les membres du G20 et les autres partenaires commerciaux clefs de l’UE ont adopté un total de 170 nouvelles mesures commerciales hostiles.

“Je regrette de voir que de nombreux pays continuent de considérer le protectionnisme comme un outil politique valide (..) Le protectionnisme nuit aux chaînes de valeur mondiales ; l’ouverture commerciale est ce dont nous avons besoin si nous voulons poursuivre la reprise, surtout dans le contexte actuel d’instabilité politique et économique mondiale”, a déclaré Cecilia Malmstrom, commissaire de l’UE au Commerce.

Le rapport ajoute que les investisseurs et les fournisseurs de service continuent également d’être touchés par les limites touchant l’accès aux marchés étrangers.

“La tendance à limiter la participation des entreprises étrangères dans les offres publiques reste forte, notamment aux États-Unis”, souligne le rapport.