L’or et l’argent vont-ils baisser à court terme ?

Voici une question qui revient très souvent aujourd’hui de la part de nombreux de nos camarades lecteurs du Contrarien.

Effectivement, certains défendent l’idée qu’avec la crise ukrainienne, la Russie serait obligée de vendre une partie importante de ses avoirs en or ou en argent afin de maintenir sa monnaie ou encore de payer des importations occidentales où seul l’or et l’argent seraient acceptés comme mode de règlement.

Graphiquement, l’or a passé une résistance très importante à la hausse, ce qui libère un potentiel de gains très important mais un potentiel ne veut pas dire une “réalité”.

Tout est possible tant la situation économique et géopolitique est complexe. On peut également imaginer que les USA, qui ne veulent surtout pas que l’intérêt soit attiré sur les métaux précieux, ne souhaitent en aucun cas se faire payer certaines transactions en or pour la simple et bonne raison que cela remonétiserait de fait les métaux précieux. C’est également valable pour l’argent métal.

Ensuite, si à très court terme, et après son mouvement de hausse assez conséquent, il serait logique que les cours des métaux précieux consolident un peu, ce n’est pas forcément acquis ni une certitude. En effet, en fonction de l’évolution de la crise, l’or peut tout au contraire augmenter encore plus vite. Si la situation en Ukraine dégénère et le calme actuel est très précaire, une simple étincelle pouvant mettre le feu aux poudres, le cours des métaux précieux peut s’envoler aussi vite que la situation s’aggrave.

Et puis il y a les mesures et les rétorsions économiques. Pour le moment, même si à longueur de dépêches on nous parle de sanctions de plus en plus fortes, elles restent pour le moment dans les faits plus symboliques qu’autre chose. L’Union européenne vient de prendre des sanctions contre 21 russes… dont aucun membre du gouvernement russe. 21 russes qui ne peuvent plus mettre les pieds aux USA, ce n’est pas très méchant et cela ne va pas effrayer la Russie. Cela peut même renforcer la Russie paradoxalement puisque ces oligarques préfèrent rapatrier tous leurs fonds… en Russie, ce qui augmente les ventes de bons du Trésor américain…

Alors que faut-il en conclure ? Rien mes chers amis. Rien du tout ! En fait, encore une fois, il faut faire la distinction entre l’investisseur-spéculateur et l’investisseur de long terme sur les métaux précieux.

Si vous pensez que la situation économique au bout de 7 années de crise justifie une quelconque forme d’optimisme, alors surtout n’achetez ni d’or ni d’argent. Si vous pensez au contraire que tout s’empire d’année en année, alors accumulez autant d’or et d’argent que vous pourrez.

En ce qui me concerne, si je regarde quotidiennement le cours de l’or pour m’en imprégner et l’appréhender le plus finement possible, je n’y attache aucune importance concernant la valeur de ma collection de pièces ! Je suis positionné sur l’or pour le très long terme et tant que la grande crise monétaire qui remettra les pendules à l’heure n’aura pas eu lieu. Tout le reste n’est que l’écume des choses et il s’agit de mouvements spéculatifs sans intérêt. Seul compte la grande tendance historique de fond… et il s’agit d’un cycle séculier haussier sur l’or.

Bref, nous ne sommes pas au bout de nos surprises, ce qui est sûr c’est que sur le court terme, nous assisterons forcément à un retour de la volatilité aussi bien sur les actions que sur les métaux précieux. Si un char russe est aperçu, les marchés peuvent perdre 2 %, l’or en prendre 2 %, et l’argent 4 % !!  Mais encore une fois, cela n’a pas de sens intrinsèquement. Ce qui compte ce sont les fondamentaux économiques de long terme. Ils sont très mauvais. Ce qui est très bon pour les métaux précieux.

Préparez-vous au pire, espérez le meilleur… et entassez vos métaux !!

Charles SANNAT

1 commentaire sur “L’or et l’argent vont-ils baisser à court terme ?”

Les commentaires sont fermés.