Loi Macron : le gouvernement engage sa responsabilité

Lorsqu’un gouvernement engage sa responsabilité et utilise le 49.3, alors cela veut dire qu’il est en “cohabitation” avec lui-même. En l’occurrence Valls, qu’on l’aime ou pas, ne représente que 6 % des votes du PS aux dernières primaires. La “gauche” Valls est donc très fortement minoritaire et la gauche “Macron” encore plus !

La loi Macron est bien plus complexe que ce qui a été dit et elle ne se résume pas, loin s’en faut, au travail le dimanche mais aborde aussi des sujets très importants comme le droit syndical.

Je vous invite à relire mon article consacré aux objectifs cachés de cette loi ici. 

Charles SANNAT

Le premier ministre Manuel Valls tente de rassembler ses troupes avant le vote en première lecture de la loi Macron.

Le gouvernement va recourir à l’article 49.3 de la Constitution pour faire adopter le projet de loi d’Emmanuel Macron, a annoncé mardi le premier ministre Manuel Valls qui ne veut pas prendre “le risque d’un rejet”.

“Rien ne nous fera reculer, c’est l’intérêt des Français”, a déclaré le chef du gouvernement.

Après avoir fait ses comptes, l’exécutif a finalement opté pour le passage en force et va recourir à l’article 49.3 de la Constitution. Le Parti socialiste ne parvient pas à consolider une majorité pour faire passer le texte à l’Assemblée nationale.

 

Tous pauvres? Tous riches?

L’article 49.3 va permettre au gouvernement de se passer du vote des parlementaires pour faire adopter ce texte. Aussi, le projet de loi Macron sera-t-il donc considéré comme adopté en première lecture si une motion de censure ne renverse pas le gouvernement.

Le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone (PS) a suspendu le débat dans l’attente du dépôt d’une motion de censure de l’UMP.

Préparé par le ministre de l’Économie Emmanuel Macron, ledit projet de loi est appelé à relancer la croissance économique dans le pays, mais l’opposition à ce texte est importante parmi les députés, même au sein du PS.

Lire la suite et source sur Sputnik ici

1 commentaire sur “Loi Macron : le gouvernement engage sa responsabilité”

Les commentaires sont fermés.