Les USA attaquent la France en s’en prenant à BNP Paribas

“Les déboires judiciaires de BNP Paribas prennent une tournure politique”, c’est le titre de cette dépêche AFP qui revient sur la cas de la BNP qui est la plus grosse banque française et l’un des mastodontes européens.

Les Américains souhaitent imposer une amende record de 10 milliards de dollars ainsi que la démission de très nombreux dirigeants de la banque alors que, dans des cas similaires et pour les mêmes sujets, des amendes de moins de 700 millions ont été décidées. Enfin, les États-Unis envisagent de supprimer à la BNP sa licence bancaire, ce qui serait presque du jamais vu à ce niveau.

Je ne suis pas tendre avec les banques, en revanche il est important d’être intellectuellement honnête et ce qui arrive à BNP Paribas est totalement scandaleux tant les montants en jeu sont déments et déconnectés de toute réalité. Il s’agirait dans ce cas de “planter” la BNP et l’État français avec, qui montre actuellement sous la pression des corps constitués une grande réticence à “donner” Alstom à General Electric. Comme par hasard, sensiblement au même moment, la situation s’aggrave pour la BNP aux États-Unis, raison pour laquelle on parle dans cette affaire “de tournant politique”.

Les États-Unis mènent une guerre économique sans merci au monde entier et à notre pays en particulier. Je fais partie de ceux qui pensent qu’il est temps d’en prendre conscience, de relever ce défi et de nouer d’autres alliances dans la mesure où nos “amis” américains ne sont plus du tout amicaux et se livrent à une véritable annexion de notre nation.

Je vous invite donc à lire avec attention les deux articles liés à ce sujet que je vous suggère.

Charles SANNAT

Article AFP

Article “Des têtes doivent tomber à la BNP”