Les cours du cuivre se sont effondrés et c’est une mauvaise nouvelle pour l’économie mondiale

Le cuivre est considéré comme un indicateur avancé et même surnommé “docteur cuivre”… Et lorsque le cuivre baisse fortement, c’est en général un très, très mauvais signe pour la croissance économique mondiale à venir. La raison est assez simple à comprendre : le cuivre est dans tout ou presque, en particulier dans la construction et une économie où la construction s’effondre est une économie malade (quand le bâtiment va, tout va).

Or la bâtiment ne va pas bien et pas uniquement en France, il ne va pas bien partout dans le monde y compris en Asie et en Chine en particulier.

Comme nous l’apprend cet article de l’Express.be, “on ne s’explique pas réellement les raisons de cette chute du cours du cuivre ; deux théories dominent :

  • Les faibles cours du pétrole provoquent une baisse des coûts d’extraction pour les compagnies minières, ce qui alimente la spéculation sur une augmentation de l’offre de cuivre.
  • L’économie mondiale ralentit, et la demande de cuivre baisse en conséquence. Selon Bloomberg, les prévisions de croissance de l’économie mondiale ont été revues à la baisse dans un rapport récent de la Banque mondiale. Il indique que la croissance du monde ne devrait être que de 3 % en 2015, alors qu’au mois de juin dernier, l’Institution avait prévu un taux de croissance global de 3,4 % pour cette année”.

Quoi que vous en pensiez, je fais partie de ceux qui suivent avec attention ce type d’indicateurs qui doivent être pris d’ailleurs dans une globalité. En clair, l’indice du fret maritime est désespérément bas, la consommation électrique en Chine n’augmente pas vite, l’inflation est négative en Europe (ce qui revient à dire que l’on est en déflation mais ce mot est désormais interdit), le chômage ne recule pas, sauf aux USA parce que le calcul du nombre de chômeurs ne prend pas en compte ceux très nombreux qui cessent leur recherche, enfin les marchés financiers sont au plus haut et la BCE s’apprête à mettre tout plein de sous sur la table… Enfin, finalement ce ne sera pas la BCE mais les banques centrales nationales, ce qui revient à enfoncer le premier des clous dans le cercueil de l’euro…

Bref, la crise revient.

Charles SANNAT

Source ici

 

1 commentaire sur “Les cours du cuivre se sont effondrés et c’est une mauvaise nouvelle pour l’économie mondiale”

Les commentaires sont fermés.