Les cimentiers Holcim et Lafarge concluent leur accord de fusion

Bon, ce devait être une “fusion entre égaux”, cela se terminera par une fusion entre inégaux avec une claire victoire du suisse Holcim. C’est donc un fleuron français qui va assez rapidement disparaître, un de plus. Avec toutes les conséquences fiscales et évidemment sur l’emploi liées au passage sous pavillon suisse.

Charles SANNAT

PARIS, 20 mars (Xinhua) – Le cimentier français Lafarge et son concurrent suisse Holcim ont annoncé par communiqué ce vendredi avoir conclu un accord sur les termes “révisés” de leur projet de fusion.

Les deux groupes se sont mis d’accord sur une nouvelle parité d’échange sur la base de 9 actions Holcim pour 10 actions Lafarge. Le projet initial reposait sur une fusion “entre égaux”, le géant suisse l’a donc emporté.

Concernant le nouveau directeur général du groupe qui “prendra ses fonctions à la finalisation de l’opération”, son nom n’a pas encore été dévoilé mais Holcim et Lafarge ont annoncé que leurs PDG respectifs, Wolfgang Reitzle et Bruno Lafont, seront coprésidents non exécutifs du conseil d’administration.

Cet accord marque une étape essentielle dans le rapprochement des deux entreprises qui souhaitent ainsi créer un groupe “à l’avant-garde de son industrie”.

“Je suis très content que nous puissions maintenant mettre en œuvre notre projet de créer un leader global des matériaux de construction vraiment unique. Bruno Lafont et moi-même travaillerons étroitement ensemble pour assurer que le potentiel de création de valeur de cette fusion soit réalisé pour le bénéfice de tous les actionnaires. Je tiens à souligner la contribution exceptionnelle de Bruno jusqu’à aujourd’hui et je suis extrêmement confiant en notre capacité à travailler ensemble au sein du nouveau conseil d’administration”, s’est félicité Wolfgang Reitzle.

“Nous créons un nouveau leader de l’industrie des matériaux de construction tourné vers ses clients et l’innovation. Le nouveau groupe réunira les meilleures équipes du secteur combinant les forces de nos deux groupes. Nous créons un nouveau business model avec une capacité exceptionnelle de génération de cash flow et une moindre intensité capitalistique”, a de son côté déclaré Bruno Lafont.

Les résolutions nécessaires à la mise en œuvre de la fusion devraient être présentées lors d’une assemblée générale des actionnaires du suisse Holcim le 7 mai prochain et la finalisation de la transaction est prévue pour juillet 2015.

1 commentaire sur “Les cimentiers Holcim et Lafarge concluent leur accord de fusion”

Les commentaires sont fermés.