L’économie russe se tasse à un plus bas niveau depuis 2008

MOSCOU, 18 septembre – La croissance économique russe est tombée sous la moyenne mondiale pour la première fois depuis cinq ans, a annoncé mercredi le ministre russe du Développement économique Alexeï Oulioukaïev.

“Cette année, pour la première fois depuis la crise mondiale de 2008, notre PIB est sous la moyenne mondiale. C’est une alerte sérieuse pour nous,” a déclaré Oulioukaïev devant les membres de la Douma, la chambre basse du parlement.

La croissance économique est en baisse depuis la seconde moitié de 2012, avec un PIB en croissance de seulement 1,4 % pour la première moitié de 2013 par rapport à la même période l’année dernière, a-t-il indiqué.

Il a insisté sur la croissance plate dans le secteur industriel, due à une faible demande sur les marchés mondiaux et à la récession en Europe, ajoutant que la combinaison de ces facteurs avait eu de fortes répercussions sur l’économie russe, très orientée vers l’exportation.

Les sorties de capitaux de l’économie russe pourraient atteindre 70 milliards de dollars, a-t-il fait comme prévision.

Oulioukaïev a également prévenu que la Russie aurait aussi du mal à rattraper le rythme mondial de croissance moyenne en 2014.

Parmi les BRICS, qui comprennent le Brésil, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, la Russie sera à la traîne par rapport à ses homologues, a-t-il concédé.

Seulement 2 % des Russes sont prêts à lancer une entreprise, alors que ce chiffre monte à 21 % en moyenne dans les autres BRICS.

La Russie a abaissé ses prévisions de croissance de 2013 pour la deuxième fois cette année en août, lorsqu’elle a réduit son estimation de 2,4 % à 1,8 %.

Agence de Presse Xinhua