« Le temps des conneries et du manque d’inspiration !! »

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Après le temps du sang et des larmes d’hier est venu très rapidement aujourd’hui le temps des conneries.

J’ai reçu toute la journée les pires mélanges, les pires bêtises et je dois vous dire que j’étais sidéré par autant de conneries. Ce sera sans doute mon édito le plus nul et mon édition la plus mauvaise, mais ce n’est pas grave !

Il est essentiel de se poser des questions. Il est essentiel en toutes circonstances de garder son esprit critique mais sans tomber dans la critique systématique. Parfois il faut laisser retomber la poussière et laisser le temps au temps pour que les choses deviennent plus claires. Ne nous égarons pas pour le moment. Ne rentrons pas dans la confusion.

Connerie d’or :« Je ne suis pas Charlie parce que c’était des ramassis de gochos bobos anticatho… » Eh bien je vais vous dire effectivement vous n’êtes pas des “Charlie”, pas parce que c’était des ramassis de gochos bobos anticatho mais parce qu’ils sont allés au bout de leur engagement, et si leurs dessins sur les religions – moi qui suis croyant – m’ont toujours exaspéré intellectuellement, ils sont morts pour des dessins ainsi qu’un engagement humoristique et politique. Alors être un Charlie, cela demande aussi du courage et de la grandeur au-delà de clivages qui, au cas où vous ne l’avez pas encore compris, ne signifient plus rien.

Connerie d’or bis… : Vous avez remarquez que la tête du pauvre flic qui « serait » mort mais qui en fait est encore vivant caché quelque part par les services secrets d’un pays encore inconnu (mais on a des soupçons hein…), eh bien sa tête, sous l’impact, elle a même pas éclaté comme une pastèque… Zut alors ! Fichtre, même pas un bout de cervelle sur l’iPhone 4 du gars qui filmait la scène de son balcon… C’est donc un « fake », un faux attentat, un truc sous fausse bannière. D’ailleurs, pour des mécréants comme la bande à Charlie, ce serait cocasse qu’ils ressuscitassent… Ben oui quoi, la marre de sang n’est même pas visible à l’écran. Question subsidiaire : de quoi est faussement mort alors ce pauvre flic allongé par terre ? Je ne sais pas moi… par exemple de la rafale de kalach que ce pauvre type a reçu quelques secondes avant par exemple… Vous savez, on peut ne pas mourir sur le coup d’une rafale de kalach mais simplement quelques secondes ou minutes après. Et puis effectivement, lorsque l’on regarde les images au ralenti, il semble que le vilain méchant terroriste rate son coup mais bon, le type il passe en courant et tire en avançant avec une kalach… Et rate son coup d’une petite dizaine de centimètres… Et quoi… le policier fait le mort ? Sans blague…

À ceux qui pensent que c’est un complot et que les autres vont trop vite dans les conclusions « hâtives », ne soyez pas hâtifs non plus dans les appels au complot. L’esprit critique doit fonctionner dans tous les sens et l’absence d’une preuve n’est jamais l’absence de preuves.

Connerie d’argent… : Les rétroviseurs de la voiture noire des vilains méchants ne sont pas les mêmes sur les photos… Eh bien désolé de vous décevoir mais si. Dans tous les cas, les rétroviseurs sont bien « argentés »… Simplement sur certains clichés les reflets de la lumière font que les rétros peuvent effectivement sembler noirs (sur les photos de la voiture prise à l’arrêt lorsque les vilains méchants des services secrets l’ont abandonné). Mais si vous vous farcissez tous les clichés, vous vous rendrez compte qu’ils sont bien « argentés ».

Alors voilà toute la journée des mails, des messages pour me dire que l’on est en train de se faire piéger par les manipulations manipulatrices et manipulatoires d’un groupuscule sons doute un peu sioniste sur les bords… La preuve, même Netanyahu, le premier sinistre israélien, avait prévenu que la France allait connaître des attentats… Alors pensez donc, c’est sûr, c’est un coup du Mossad… Forcément, des types aussi bien entraînés mais qui laissent leur carte d’identité dans la boîte à gants… Cela ne peut-être qu’un coup monté…

Bon, cela dit, le coup de la CNI c’est un peu fort… MAIS il peut aussi y avoir une explication valable comme le fait que les types qui ont fait cela peuvent aussi tout simplement se faire contrôler par une patrouille avant d’atteindre leur cible… Et si vous présentez vos papiers très gentiment, il y a peu de chance que les vilains policiers fouillent par exemple votre voiture. Puis après, dans le feu de l’action, vous pouvez effectivement bien laisser vos papiers dans une boîte à gants… Ha oui, le feu de l’action. Sans vouloir jouer l’ancien combattant, pour avoir vécu quelques épisodes d’une violence extrême à titre personnel, je peux vous assurer que face au danger, les réactions humaines sont très étranges et souvent très surprenantes.

Connerie de bronze… : Chez Charlie, ils mettaient de l’huile sur le feu… Alors bon… Hein… Fallait pas ! Eh bien le problème n’est pas que Charlie fasse des dessins stupides ou insultants. Le problème n’est pas que Charlie Hebdo vous plaise ou vous déplaise, au fond de moi leur humour souvent me déplaisait… Mais le fait que Charlie puisse dessiner ce qu’il dessine, c’est le prix intellectuel à payer pour que l’on puisse encore se qualifier de pays libre. La liberté c’est accepter les abus de la liberté, c’est accepter que l’autre pense autrement, que l’autre dérange vos convictions. Ceux qui mettent de l’huile sur le feu en faisant le travail d’euthanasie de la liberté des extrémistes de tous les bords sont ceux qui justement veulent euthanasier toute forme de pensée différente, alternative et qui veulent interdire le rire.

Je cite l’un de nos camarades lecteurs : « Ce n’est pas parce que la liberté d’expression est totale dans ce pays qu’il faut en abuser pour mettre de l’huile sur le feu…  »Eh bien non mon cher camarade, car la mort de ces 12 personnes montre bien à quel point nous avons un gros, mais alors très, très gros problème avec l’idée même de ce qu’est la liberté. La liberté est totale ou n’est pas. Une liberté « limitée », ce n’est plus la liberté. Est-ce si difficile à comprendre ?

L’Allemagne atténue ses propos sur la Grèce, les marchés s’envolent

Bon, ça c’était l’information économique du jour. La FED laisse entendre que les taux vont encore rester bas et qu’elle ne va pas les monter tout de suite et la chancelière allemande qu’elle ne veut pas pousser la Grèce dehors et qu’ils devraient bien réussir à trouver un accord avec la Grèce autour de sa dette… Résultat des courses : la crise est finie, achetez vite des actions, le CAC s’envole de plus de 3 % !! Ha le pouvoir des mots, presque aussi fort que celui des dessins… Quoique…

Ha… j’allais oublier la connerie de platine hors catégorie : “Il n’y a JAMAIS un seul attentat / ASSASSINAT commis sur le territoire Français sans le consentement du président de la République, qui de ce fait est le chef des armées et de la DST …
L’assassinat a été ordonné et/ou consenti par Hollande !
“Je suis Charlie” est une victoire pour eux…

Je vais aller me coucher, le reste on verra demain, je suis fatigué ce soir et je serais sans doute mieux luné demain, parce que si j’ai bien compris tout ce que l’on m’a expliqué aujourd’hui, c’est François Hollande qui, à bord d’une voiture avec des rétros bicolores habillé en treillis par des agents du Mossad, a assassiné Bernard Maris (un économiste ne sachant pas dessiner) pendant que le flic mort était vivant en faisant le mort avec la carte d’identité dans la chaussure qui est tombée cachée dans la boîte à gants…

Je vous laisse, j’ai des fleurs à aller déposer.

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

« L’Assemblée nationale est toujours otage de Thomas THÉVENOUD qui est toujours député. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

(Pour protester pacifiquement et avec humour, n’hésitez pas à reprendre cette formule en bas de tous vos mails, de vos articles ou de vos publications, il n’y a aucun droit d’auteur !!)