Le secteur de l’immobilier chinois entre dans un “automne” (expert)

BEIJING, 11 mai – Le marché de l’immobilier chinois entre dans un “automne” marqué par une baisse raisonnable des prix, a annoncé dimanche un expert.

“Aujourd’hui, le secteur de l’immobilier connaît en effet un tournant, mais il n’y aura pas de forte baisse comme celle survenue en 2007 et 2008 aux États-Unis”, a indiqué lors d’un forum Li Daokui, professeur à l’Université Tsinghua et ancien conseiller de la banque centrale chinoise.

Le marché connaîtra un “automne”, mais pas d'”hiver”, a-t-il souligné.

Selon lui, il est peu probable que les propriétaires chinois tentent de vendre leurs logements comme l’ont fait de nombreux Américains avant la crise financière.

Depuis le début de l’année, le marché chinois de l’immobilier, auparavant en plein essor, montre de plus en plus de signes de refroidissement, faisant craindre une chute des prix cette année.

D’après les données du Bureau d’État des statistiques (BES), la superficie totale des propriétés commerciales vendues au premier trimestre a diminué de 3,8 % en glissement annuel, et les revenus cumulés des ventes ont baissé de 5,2 %.

Les prix des logements dans les grandes villes chinoises ont augmenté à un rythme moins soutenu en mars, et un nombre plus faible de villes ont rapporté une hausse en glissement mensuel, a-t-on appris du BES.

Agence de Presse Xinhua