Le marché de l’emploi des jeunes baisse encore dans certains pays européens

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais franchement, je crois qu’il est indispensable de lutter contre le chômage des jeunes, d’ailleurs ce sera la priorité du nouveau gouvernement comme de tous les nouveaux gouvernements qui l’ont précédé ces 40 dernières années… Rien, en réalité nos politiques ne font rien de ce qu’il faudrait faire pour faire baisser le chômage et pour cause, baisser le chômage c’est finir par voir les salaires augmenter et l’on veut que les salaires restent bas. Nous avons besoin d’un chômage élevé et tout le monde le sait dans les cercles dirigeants. Nos gouvernants sont même grassement rémunérés non pas pour nous trouver du boulot mais pour faire en sorte que 10 à 20 % d’entre nous n’en trouvent pas.

Charles SANNAT

STRASBOURG, 16 septembre (Xinhua) – Le marché de l’emploi des jeunes dans certains États membres de l’Union européenne (UE) continue à baisser, malgré les mesures prises en faveur de la jeunesse, ont fait remarquer mardi les eurodéputés réunis à Strasbourg pour leur première session plénière après la rentrée.

“Le marché de l’emploi des jeunes en Belgique, en France et au Luxembourg n’a pas beaucoup changé ces derniers mois mais continue néanmoins à baisser, ayant perdu environ un point par rapport à fin 2013, et les taux de chômage des jeunes en Belgique et en France étaient toujours supérieurs à la moyenne de l’UE”, a déclaré le parlement européen (PE), en publiant un graphique indiquant l’évolution du taux de chômage des jeunes âgés de moins de 25 ans dans ces trois pays, par rapport à la moyenne européenne.

L’UE a mis en place deux programmes phares en faveur de la jeunesse : la Garantie pour la jeunesse et l’Initiative pour l’emploi des jeunes. Le premier est pour assurer que les jeunes de moins de 25 ans suivent une formation continue, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant la fin de leur scolarité ou la perte de leur emploi, alors que le second soutien les régions où le taux de chômage des jeunes dépasse 25 % ainsi que les jeunes qui n’ont pas de travail et ne suivent ni formation ni stage.

Selon le PE, en mai 2014, 5,2 millions de jeunes européens étaient au chômage.