« L’année 2015 »

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Évidemment, en chaque fin d’année, depuis 7 ans maintenant, on nous prévoit le retour de la croissance pour l’année suivante et invariablement, l’année suivante, la croissance n’est pas là… Bonne blague ou sans blague.

Il en sera de même pour l’année 2015 durant laquelle nous assisterons, et c’est déjà un peu le cas, au retour de certains risques mis sous le tapis depuis quelques années par les maux de la BCE en particulier sans oublier les interventions de la FED.

Risque d’explosion de l’euro, risque grec, risque italien, risque français, risque sur la croissance mondiale, risque géopolitique avec des foyers d’instabilité chaque année plus nombreux, bref, ce n’est pas le nombre de risques qui manquent en cette fin d’année 2014.

Certains se matérialiseront, d’autres pas, 2015 peut être l’année de toutes les catastrophes, tant nous avons depuis 3 ans acheté uniquement du temps à crédit sans rien régler vraiment. Nos déficits se creusent, les dettes augmentent et tout cet édifice ne tient plus qu’à un fil, un fil ténu qui menace de se rompre à chaque faux pas des autorités monétaires.

La volatilité extrême sur les marchés montre bien que nous dansons sur un volcan, volcan dont le feu n’est éteint que grâce aux liquidités massives que déversent les autorités monétaires américaines, et c’est Janet Yellen, la patronne de la FED, qui a mis fin à la dernière panique en disant que finalement elle ne monterait pas les taux de sitôt !! L’économie est trop fragile, les marchés en bulle et ne tenant que par l’afflux d’argent gratuit.

Nous n’avons plus aucune bonne solution ou aucune solution indolore, et 2015 pourrait être une forme d’année vérité.

Pendant ce temps, notre président, le mamamouchi en chef, explique tout content de son coup que la croissance va revenir en 2015. Il a fait le pari de prévisions basses de croissance pour pouvoir dire “ha vous avez vu, c’est mieux que prévu”. Le pauvre, il ne sait pas ce qu’il dit. La situation de notre pays est économiquement dramatique et je finis par croire que ce pauvre bougre n’a vraiment toujours rien compris. Le chômage montera, les faillites d’entreprises augmenteront de même que la pression fiscale… Alors les Français vont thésauriser et ne pas consommer, sagement ils vont préférer se désendetter et ils auront raison. La croissance sera au mieux anémique, au pire nous aurons une belle “croissance négative” comme il faut désormais le dire en novlangue.

Mes chers amis, évidemment, nous allons tous espérer le meilleur pour cette année 2015, mais ne soyons pas naïfs : si le pire n’est jamais sûr, le meilleur ne l’est pas plus. Nous allons donc poursuivre nos préparatifs. Débancarisez au mieux, désendettez vous le plus possible, épargnez au maximum, assurez votre patrimoine avec de l’or (les Russes qui l’avaient fait se bénissent aujourd’hui), bref, sécurisez au mieux votre patrimoine, non pas pour vous enrichir, non, pour protéger vos proches, votre famille et ceux que vous aimez.

Je n’aime pas l’argent facile (un vieux reste d’éducation), je n’aime d’ailleurs pas l’argent en soi, il en faut pour avoir une vie digne c’est tout. Ainsi, lorsque l’on a la chance d’en avoir un peu, il faut le protéger car hormis quelques milliardaires qui ne lisent pas le Contrarien, tous autant que nous sommes nous avons dû travailler dur pour gagner nos sous et de cela nous pouvons être fiers. Alors ces sous durement acquis, nous nous devons de les protéger pour pouvoir aussi les transmettre, aider, donner, car finalement nous ne sommes que de passage et l’argent ne doit pas être une fin en soi, mais le protéger n’est pas un péché non plus. Protéger vos sous, c’est protéger vos proches, protéger votre patrimoine c’est vous donner de la robustesse, avoir quelques boîtes de conserve c’est assurer un repas à vos enfants, il n’y a pas de vénalité dans tout cela, il y a le soucis de l’avenir et des autres, être contrarien c’est donc aussi et surtout faire preuve de générosité et se préparer pour protéger ses proches, c’est donc un acte humaniste.

Vous pourrez voir ci-dessous ma dernière intervention de l’année sur BFM TV.

Je vous dis donc à demain pour la dernière édition de l’année 2014.

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

« L’Assemblée nationale est toujours otage de Thomas THÉVENOUD qui est toujours député. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

(Pour protester pacifiquement et avec humour, n’hésitez pas à reprendre cette formule en bas de tous vos mails, de vos articles ou de vos publications, il n’y a aucun droit d’auteur !!)


Olivier Anger VS Charles Sannat (1/2): Hausse… par BFMBUSINESS


Olivier Anger VS Charles Sannat (2/2): BCE: Un… par BFMBUSINESS

1 commentaire sur “« L’année 2015 »”

Les commentaires sont fermés.