La Grèce au bord d’une crise des « subprimes »

Alors que la Commission européenne, comme tous les ans depuis 7 ans, prévoit que là vraiment c’est sûr, l’année prochaine la Grèce va renouer avec la croissance, Le Figaro a sorti un excellent article sur les risques de non-remboursement des crédits qui pèsent sur les banques grecques en raison tout simplement du fait que les finances personnelles des gens, presque tous au chômage ou avec des salaires en très forte baisse, sont exsangues…

Les ménages grecs comme les entreprises ne sont plus en mesure de rembourser les crédits. Ainsi comme le dit Le Figaro :

“Selon les chiffres ­annoncés par le gouvernement grec, à la veille du retour de la troïka dans le pays, la Grèce serait en pleine rémission. Le pays pourrait même afficher un excédent budgétaire pour 2014, de plus d’un milliard d’euros. Pourtant, au quotidien, l’économie grecque révèle encore une puissante léthargie.
Après les sonnettes d’alarme ­tirées par nombre d’associations créées pour les surendettés, ce sont les banques qui prennent le relais. Dans un rapport publié dans la presse grecque, elles affirment que plus de 2 millions de prêts sont actuellement non remboursés. Il y aurait ainsi 800 000 prêts à la consommation, 900 000 cartes de crédit, 100 000 prêts à des PME et 300 000 prêts immobiliers, dont les échéances ne sont pas couvertes depuis au moins trois mois.”

Tout cela s’accompagne également de la fin du moratoire sur les saisies immobilières (début 2014) qui peuvent donc reprendre. Si 300 000 biens arrivent sur le marché en même temps… l’immobilier ne vaudra plus rien en Grèce. Si les banques ne revendent pas, alors il faut financer le fait de “porter” ces créances.

Alors l’Europe peut toujours dire que la Grèce va renouer avec la croissance… je l’espère pour ce peuple qui souffre depuis de trop longues années, mais c’est très mal parti.

Charles SANNAT

Lire l’article entier du Figaro ici

 

1 commentaire sur “La Grèce au bord d’une crise des « subprimes »”

Les commentaires sont fermés.