La Chine est sincère dans sa volonté de résoudre les différends avec l’UE sur les produits photovoltaïques

BEIJING, 30 mai – La Chine a fait preuve de sincérité pour résoudre ses différends avec l’Union européenne concernant les importations de produits photovoltaïques chinois, a estimé jeudi le ministère du Commerce.

Parmi les conflits commerciaux, ceux liés à l’industrie photovoltaïque sont suivis avec une attention toute particulière par la Chine, car ils touchent à ses intérêts clés. Le gouvernement et les entreprises du pays ont ainsi tout fait pour résoudre les différends sur les panneaux solaires au travers de négociations, a indiqué le porte-parole du ministère Shen Danyang.

Le vice-ministre du Commerce Zhong Shan, également représentant de la Chine pour le commerce international, s’est entretenu en début de semaine à Bruxelles avec les responsables du commerce de l’UE sur les disputes commerciales liées aux panneaux solaires chinois et aux réseaux de téléphonie mobile.

M. Shen a affirmé que les deux parties avaient exprimé le souhait de résoudre les récentes frictions commerciales via des négociations.

“La Chine a rempli ses responsabilités”, a ajouté M. Shen. “La clé pour empêcher de nouvelles frictions dépend désormais des décisions de l’UE.”

La Commission européenne, organe exécutif de l’UE, a soutenu ce mois-ci une proposition visant à imposer des taxes punitives de 47 % en moyenne sur les importations de panneaux solaires chinois pour contrer un soi-disant “dumping” sur le marché européen. Toujours ce mois-ci, la commission a proposé d’ouvrir une enquête antidumping et antisubvention sur les équipements de téléphonie mobile importés de la Chine.

Agence de Presse Xinhua