La Chine adopte une approche globale dans les discussions sur l’investissement bilatéral avec les États-Unis

BEIJING, 12 juillet – La Chine a adopté une approche mondialement reconnue lors des négociations sur les investissements bilatéraux avec les États-Unis, a révélé vendredi un porte-parole du ministère chinois du Commerce.

Selon le ministère, la Chine et les États-Unis sont parvenus à un consensus pour entamer dès que possible les discussions relatives au Traité bilatéral d’Investissement (TBI) sur la base des règles de traitement national en matière de pré-établissement (TNPE) avec une approche de “liste négative”.

L’accord a été conclu lors du 5e cycle du Dialogue stratégique et économique sino-américain (S&ED) qui s’est achevé jeudi à Washington.

Le porte-parole Shen Danyang a indiqué que le TNPE signifiait que les investisseurs étrangers et leurs investissements se verront accorder un traitement national dans la phase de pré-établissement de leurs affaires. La “liste négative” fait quant à elle référence aux activités pour lesquelles le traitement national et le statut de nation la plus favorisée ne s’appliquent pas.

Plus de 77 pays ont adopté cette approche dans leurs négociations sur les investissements.

Elle est par ailleurs en ligne avec les efforts chinois pour alléger les procédures d’autorisation administrative et aidera à établir un environnement de marché juste pour les investisseurs, a indiqué le porte-parole.

Shen a de plus déclaré qu’un accord d’investissement mutuellement bénéfique était dans l’intérêt des investisseurs des deux pays avec l’expansion constante du commerce et des investissements dans les deux sens.

La Chine est prête à faire avancer façon positive et pragmatique les négociations sur le TBI avec les États-Unis, a-t-il souligné.

La Chine et les États-Unis ont jusqu’ici mené neuf cycles de négociations sur cet accord.

Agence de Presse Xinhua