La Banque du Japon (BOJ) sort la “bombe atomique monétaire”

La Banque du Japon a décidé de doper son gigantesque programme d’assouplissement quantitatif avec désormais un objectif annuel de 80 000 milliards de yens (oui, cela commence à faire beaucoup de zéros) de rachats de bons du Trésor japonais. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore compris, le Japon est en faillite virtuelle et comme ses habitants sont vieux et piochent dans leur épargne pour financer leurs vieux jours, le marché est structurellement vendeur de titre de dette japonais. Résultat ? Avec 250 % de dette sur PIB, aucun investisseur international ne va se porter acquéreur d’obligation d’État japonais, forcément libellées en yen (qui en plus perd de sa valeur).

Conclusion : la seule solution pour éviter le défaut de paiement c’est évidemment le recours à la planche à billets. Le petit problème c’est que le dernier à avoir fait cela c’était le Zimbabwe qui a fini avec des taux d’inflation à 3 chiffres… mensuellement ! En clair, il n’y avait plus que l’or pour acheter à manger. Le Japon est sans conteste sur ce chemin-là et n’a pas d’autre choix que cette fuite en avant.

Hélas, pour nous tous, le Japon c’est juste la 3e économie mondiale. Son effondrement risque de ne pas être très discret.

En attendant, les “marchés” sont contents car au moment où la FED stoppe son QE, il y aura bien une source d’argent gratuit et illimité pour prendre le relais. Les marchés sont donc en hausse et l’or en baisse. Rien que de très logique finalement jusqu’au jour où tout ce château de cartes s’effondrera pour de bon et ce jour-là, il faudra courir très vite pour pouvoir accéder à des métaux précieux devenus beaucoup trop convoités.

Charles SANNAT

1 commentaire sur “La Banque du Japon (BOJ) sort la “bombe atomique monétaire””

Les commentaires sont fermés.