La banque centrale chinoise réduira les taux d’intérêt de référence

Voilà qui va encore dans le sens de l’impossibilité de normaliser les politiques monétaires et de faire autrement que d’avoir des taux proches de zéro ou carrément négatifs.

C’est évidemment une aberration économique majeure et cela montre parfaitement que l’économie n’est toujours pas en “reprise” et encore moins en “croissance”.

Préparez-vous mes amis.

Charles SANNAT

BEIJING, 10 mai (Xinhua) – La Banque populaire de Chine (banque centrale) a annoncé dimanche qu’elle réduirait les taux d’intérêt de référence sur les dépôts et les prêts de 25 points de base à partir du 11 mai.

Après cette réduction, le taux des dépôts pour un an sera de 2,25 %, alors que celui des prêts atteindra 5,1 %, selon un communiqué.

Il s’agit de la troisième réduction de taux par la banque centrale depuis novembre dernier et cette action représente un nouvel effort du pays pour traiter la pression grandissante du ralentissement économique.

Cette décision vise à réduire les coûts de financement afin de renforcer l’économie réelle et d’assurer un environnement monétaire modeste face à l’actuelle restructuration économique du pays.

La banque centrale a également décidé d’ajuster le plafond de la marge de fluctuation des taux de dépôt à 1,5 fois le niveau de référence, contre 1,3 fois auparavant, marquant un nouveau pas vers la libéralisation du mécanisme des taux d’intérêt.