L’ OIT appelle les pays du G20 à adopter de nouvelles politiques de création d’emploi

GENÈVE, 17 juillet – L’ Organisation internationale du Travail (OIT) a plaidé mercredi pour de nouvelles politiques de création d’emplois, plus amples et plus inclusives, afin d’atteindre l’objectif d’une croissance soutenue, durable et équilibrée, que partagent les pays du G20.

«Je suis convaincu que nous pouvons aller plus loin. L’ expérience montre que l’on peut parvenir à de hauts niveaux d’emploi et à une croissance inclusive en combinant intelligemment des politiques macroéconomiques de soutien et des politiques d’emploi, de marché du travail et de protection sociale conçues pour répartir les bénéfices de la croissance”, a déclaré le Directeur général de l’ OIT, Guy Ryder. Le dirigeant de l’ OIT s’ exprimait lors d’ une conférence de presse pour présenter les statistiques actualisées – «Perspectives du marché du travail à court terme et principaux défis à relever dans les pays du G20″ – préparées par l’ OIT et l’ OCDE en vue de la réunion des ministres du Travail et de l’Emploi du G20.

Cinq ans après la crise financière, le chômage se maintient à des «niveaux inacceptables”, chaque pays du G20 étant confronté à de graves problèmes en matière d’ emploi, a constaté M. Ryder, ajoutant que le FMI avait une nouvelle fois revu à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour 2013 et 2014.

«Cela signifie qu’ au rythme actuel nous ne pouvons pas espérer de véritable amélioration de la situation de l’ emploi, sauf si les pays entreprennent des politiques plus ambitieuses pour lutter contre le déficit d’emploi”, a-t-il précisé.

Selon l’étude OIT/OCDE, le chômage est en hausse dans la moitié des pays du G20 et en légère baisse dans l’autre moitié. Face à des taux de chômage encore plus hauts parmi les jeunes, leur taux de participation au marché du travail est également orienté à la baisse, avec d’inquiétantes conséquences à long terme.

M. Ryder a souligné la nécessité de prendre des mesures de relance de la demande intérieure dans les pays du G20 et de rééquilibrage de la demande mondiale.

Plusieurs pays du G20 ont d’ores et déjà instauré des mesures pour accroître l’ emploi, les salaires et les revenus et pour fournir une meilleure protection sociale aux ménages vulnérables, selon un rapport conjoint OIT/OCDE intitulé «Addressing employment, labour market and social protection challenges in G20 countries: Key measures since 2010″.

Cette étude encourage aux pays du G20 à accroître le niveau d’investissement dans les infrastructures afin de stimuler la croissance économique et la productivité à moyen et long termes tout en favorisant la création d’emplois à court terme, à augmenter le niveau et la couverture des salaires minimaux pour s’attaquer à la pauvreté au travail et aux inégalités tout en alimentant la demande intérieure, à améliorer les mécanismes de fixation des salaires, et à étendre la couverture des régimes de protection sociale pour accroître la résistance des ménages, réduire la pauvreté et améliorer l’inclusion sociale.

Agence de Presse Xinhua