Impôt sur le revenu : ils n’en peuvent plus

C’est le titre de cet article du Parisien qui rapporte que “frappés par les hausses d’impôt, de nombreux contribuables demandent à l’administration des remises ou des étalements de paiement”.

Entre l’impôt sur le revenu et la taxe d’habitation, ce sont plus de 600 000 contribuables qui demandent actuellement une remise gracieuse, ne pouvant pas s’acquitter des impôts…

Alors la “finance” peut croire en la solvabilité de la France et en la capacité de l’administration fiscale à lever les fonds mais hélas, tout cela aura comme limite la solvabilité globale des Français qui, pour la plus grande masse, devient désastreuse… malgré une inflation officiellement très faible depuis maintenant 14 ans… Sauf que la réalité est tout autre, et qu’en ne prenant en compte qu’à hauteur de 7 % dans le panier de la ménagère le budget logement des ménages – alors que cela dépasse pour une grande part 50 % des revenus surtout dans les grandes villes –, il est évident qu’il n’y a pas d’inflation “mesurée” mais l’inflation elle est bien réelle et le reste à vivre avec des salaires qui ne progressent pas depuis plus de 20 ans et évidemment de plus en plus faibles. Les gens mangeront d’abord et se logeront. Comme Thévenoud, de plus en plus seront obligés d’oublier les impôts, les sous ne rentreront plus et l’État s’effondrera sous son propre poids.

Charles SANNAT

Source Le Parisien ici