HSBC améliore les perspectives de croissance économique au Royaume-Uni

La baisse du prix du pétrole va bénéficier aux Anglais à condition que cela ne fasse pas exploser la bulle des gaz de schiste aux USA dont les 5 400 milliards de dollars de crédits ont été savamment titrisés par la City de Londres… Et cela risque de mettre un sacré bazar…

Charles SANNAT

LONDRES, 3 février (Xinhua) – HSBC Global Research a modifié mardi à la hausse sa prévision de croissance économique au Royaume-Uni en 2015 en la faisant passer de 2,4 à 2,6 % car le service de recherches estime que la baisse des prix du pétrole bénéficiera à l’économie britannique.

La croissance britannique a ralenti pendant le second trimestre de 2014, et il semblait qu’elle devait continuer à ralentir pendant le premier trimestre de 2015, car les incertitudes économiques mondiales et les troubles politiques au sein du pays ont affecté l’activité économique du pays, a déclaré l’éminent spécialiste de l’économie britannique au sein de HSBC, Simon Wells, dans un rapport.

“Bien que nous continuions de penser que les incertitudes planant sur le résultat des élections générales du 7 mai et la possibilité d’un référendum ultérieur sur l’adhésion à l’UE seront importants, l’effondrement des prix du pétrole peut potentiellement doper la croissance”, a-t-il dit.

La première moitié de cette année sera le théâtre d’un bras de fer entre deux facteurs, mais globalement, le groupe bancaire dirigé par des Britanniques est désormais plus optimiste concernant cette période, a-t-il noté.

HSBC maintient que, selon ses prévisions pour le premier trimestre de 2016, les taux directeurs augmenteront pour la première fois au Royaume-Uni, car les responsables de l’élaboration des politiques au sein de la Banque d’Angleterre “redoutent plus que tout” que les perspectives d’inflation faibles ou négatives ne s’enracinent durablement, a-t-il ajouté.

 

1 commentaire sur “HSBC améliore les perspectives de croissance économique au Royaume-Uni”

Les commentaires sont fermés.