GB : les syndicats vent debout contre les contrats “zéro heure”

« Des employés disponibles 24 heures sur 24, sept jours sur sept, sans garantie de minimum horaire et donc de salaire : les contrats «zéro heure» de plus d’1,4 million de personnes encouragés par le gouvernement britannique suscitent l’hostilité croissante des syndicats.

En cause : l’intention du gouvernement de David Cameron de suspendre les allocations chômage des demandeurs d’emplois qui refuseraient de signer ces contrats. »

Je vous invite évidemment à lire cet article passionnant de La voix du nord qui va vous expliquer et vous démontrer indirectement comment, avec de tels types de contrats, on baisse artificiellement le chômage. Tout le monde a un contrat de travail ou presque. Ce qui ne veut pas dire que les gens ont un salaire… c’est une légère différence qui est tout de même assez fondamentale.

Bref, ce genre de politique est évidemment une façon de rétablir ni plus ni moins l’esclavage moderne.

C’est une aberration économique et une aberration sociale mais on vous explique que la Grande-Bretagne est en croissance (alors que ce n’est que la City de Londres).

Il y a des jours, je me sens vraiment marxiste.

Charles SANNAT

Lire ici pour en croire vos yeux….