« Enfin une bonne nouvelle… »

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Je dois vous avouer que pour une fois, le pessimisme ne passera pas par moi et je voulais partager avec vous mes chers lecteurs l’accumulation ces derniers temps d’excellentes nouvelles aussi bien sur le front politique qu’économique.

Enfin un libéral de gauche au pouvoir !

Je dois avouer que la nomination de « Manual » Valls (béni soit son nom et ses saints apôtres des services de police, DPJ, DCRI, CRS, etc.) se doit d’être saluée de la manière qu’il se doit. En effet, Manuel Valls, l’homme qui a fait 5 % à la primaire socialiste avec un programme de droite décomplexée du type fin des 35 heures et lutte contre la délinquance, correspond parfaitement aux attentes des Français, ce qui est d’ailleurs corroboré par une cote de popularité assez extraordinaire pour l’ex-ministre de l’Intérieur d’un gouvernement par ailleurs détesté.

Au-delà, l’arrivée de « Manual » à Matignon a d’ores et déjà fait couler de l’encre dans les journaux anglo-saxons et d’une façon positive, ce qui veut dire que les marchés avaient déjà voté pour lui. Ainsi, notre “big brother” à la française (béni-soit-son-nom) est bien le seul en mesure de nous protéger des griffes de nos monstrueux ennemis sans visage… la finaaaaaannnnceu.

Mais ce n’est pas tout !

Il y a cette idée extraordinaire du « gouvernement de combat ». Alors là, je dois vous avouer que « Manual » en chef d’un gouvernement de combat pour mener la guerre à la misère et à la pauvreté en mettant en place un « pacte de crôôôassance », j’ai trouvé cela d’une profondeur absolument géniale. « Manual » (béni-soit-ton-saint-nom), tu es vraiment l’homme providentiel qui va tous nous sauver.

Oui peuple de France et de Navarre, vous devez savoir que Manual (blablablabla) est LA seule est unique solution à tous nos maux. Par exemple, notre Président (l’autre mou de l’Élysée), eh bien il est comme Picasso. Le peintre avait ses périodes jaune, rouge, bleue, fluo et tout. Eh bien François c’est pareil, c’est un artiste. Lui aussi a ses périodes. La mode du choc par exemple c’était sa première. Choc de simplification, choc de compétitivité, choc de ta mère machin toussa. C’était à l’époque du gouvernement ground Z’Ayrault. Mais il a su organiser la transition vers la période des pactes. Pacte de compétitivité, pacte de responsabilité puis désormais le génialissime pacte de solidarité. Oui mes amis, soyez heureux, avec « Manual » le canada dry du Sarkozysme (le Manual ressemble au Sarko, a la couleur du Sarko, fait tout comme le Sarko… mais n’est pas du Sarko), nous entrons dans une ère de prospérité partagée grâce au pacte de solidarité. Solidaires nous serons mes amis. Tous ensemble, tous ensemble, ouais ! Ouais ! Alors vous voyez, arrêtez un peu de gémir et de vous plaindre. La vie est belle, « Manual » est là.

La croissance américaine est exponentielle !

Évidemment, « Manual » va pouvoir profiter à plein du retour de la croissance mondiale tirée par l’Amérique. Janet Yellen qui ne sait plus où donner de la tête tellement l’économie américaine est forte qu’elle envisage même de relever très rapidement les taux d’intérêt pour éviter toute surchauffe de la machine économique et ne pas voir un emballement excessif de l’emploi. En effet, un retour trop durable au plein emploi serait de nature à peser sur les salaires que les entreprises seraient obligées d’augmenter. Tous ces gens qui se mettraient à gagner plus, finiraient par acheter plus, ce qui créerait encore plus d’activité économique et au bout du compte, les prix finiraient par monter, ce qui est très très inquiétant pour la pérennité du système mondial qui n’est en aucun cas menacé par la déflation.

La Russie va rendre la Crimée à l’Ukraine grâce à Manual et Poutine va s’excuser

Mais ce n’est pas tout mes amis, et ce soir il y a vraiment de quoi être plein d’espoir. « Manual », qui a déjà pris langue avec Vladimir, lui a expliqué gentiment (à la « Manual », si t’es pas d’accord avec moi c’est que tu es contre moi) qu’il fallait qu’il rende la Crimée aux Ukrainiens et qu’il s’excuse en place publique. Poutine, effrayé par les pouvoirs de « Manual » (DCRI, DPJ, CRS, etc.), a dit un simple et laconique : « D’accord,  je me rends. »

La Chine va installer toutes ses nouvelles usines en France

Mais ce n’est pas tout. Comme vous le savez, Xi Jinping, qui est le grand mamamouchi de Chine, est venu en France (le repas était d’ailleurs dégueulasse) et puis il est allé après à Bruxelles serrer la pogne du von rhum-poids (personne n’arrive à prononcer ni épeler son nom à ce type-là), échanger quelques devises du type swap d’euro-yuan et apprenant que « Manual » était désormais aux affaires à fait savoir, et pourtant la nouvelle est passée presque inaperçue, que désormais, la Chine ouvrirait toutes ses nouvelles usines en France en présence de Nono le robot de la réindustrialisation de notre pays. Il faut dire qu’entre commissaires politiques, ils se comprennent sacrément bien.

La BCE va imprimer tous les billets qu’il nous faut et même plus !

Mais ce n’est pas tout. La Banque centrale européenne a bien compris le message sorti des urnes dimanche dernier en France. Les Français ont effectivement massivement voté pour « Manual ». Un plébiscite d’une telle ampleur que même la BCE a été obligée d’en prendre note. Là encore le communiqué de Draghi est passé assez inaperçu dans le landerneau politico-médiatico-économico-machin-chouette, mais pourtant la BCE a déclaré avoir « pris note de la volonté de changement de politique monétaire du peuple français, raison pour laquelle il a été porté aussi massivement au pouvoir par plus de 90 % des votes «Manual» à Matignon » et que tenez-vous bien , car cela vaut son pesant de cacahuète, la BCE, en étroite relation avec « Manual » se tenait à sa disposition pour imprimer les billets nécessaires à la mise en place de son action à travers le pacte de solidarité, pierre angulaire du programme de « Manual » qui a suscité l’enthousiasme délirant de la population qui s’est déplacée massivement vers les bureaux de votes.

Chuut, silence ! Valls parle :

Hoooo, ça va là ! Un peu de respect. Valls parle. Que dit-il ? C’est énormeu, c’est du jamais entendu, du jamais vu :

« Le président de la République a tracé une feuille de route pour aller encore plus loin, plus vite »

Il est quand même fort ce « Manual »… réussir à dire des choses aussi brillantes en aussi peu de mots. On peut être fiers. En France, on n’a pas de pétrole mais… on a « Manual » !

Bon, évidemment, j’écris ces lignes le 1er avril donc même si vous lisez ça le deux, ça ne compte pas !

Plus sérieusement…

Notre nouveau Premier ministre part avec de sacrés handicaps puisque la situation économique de notre pays est tout simplement catastrophique. Son aile gauche lui fait défaut et si Cécile Duflot reprend son siège à l’Assemblée nationale, le PS ne disposera plus que d’un siège pour lui assurer la majorité absolue. Un scandale, un décès, une démission ou, pire encore, une rébellion parlementaire même de faible ampleur et « Manual » n’aura tout simplement pas de majorité pour gouverner.
Enfin, Manuel Valls, contrairement à son prédécesseur, est un homme « clivant » en particulier pour son propre camp, nos caciques de la gauche toute expliquant la défaite de la gauche et le vote front national par… une politique pas assez à gauche (mieux vaut en rire).
Il ne faut pas oublier qu’en fait, à gauche, tout le monde veut « tuer » Manu. Enfin politiquement s’entend, y compris François Hollande qui se voit toujours réélu en 2017 grâce à la division de la droite entre UMP et FN et l’élimination de son rival Manu en l’utilisant comme jadis le fît François Mitterrand avec Michel Rocard.

L’ensemble de ces éléments me font penser et dire (avançons-nous un peu) que le gouvernement Valls risque de ne pas durer longtemps (à moins qu’il fasse de la réouverture du bagne de Cayenne une priorité pour y exiler tous les opposants de plus en plus nombreux). Il devrait même, a priori, démissionner assez rapidement de son poste pour asseoir une position de chef et développer son image de recours et d’homme courageux et sans concession. Encore prématuré, mais pour 2017 ce sera une stature impeccable.

Bref, rien ne changera

Vous aurez pour l’essentiel la même chose qu’avec Ayrault mais avec un ton nouveau. La série et les personnages restent les mêmes, seul le casting change. Nous n’avons pas un kopeck. Il n’y aura pas plus de choc de solidarité que de pacte de responsabilité, de pacte de simplification de la compétitivité. Tout cela n’est, depuis deux ans, que de la poudre aux yeux, de l’occupation de temps de cerveaux disponible.

Il ne s’est rien passé, il ne se passera rien, et économiquement notre pays va au devant des pires difficultés avec comme seule politique d’augmenter les impôts d’un côté pour en re-rendre un poil de l’autre, le tout en saupoudrant le plus largement possible.

Or en stratégie économique comme en stratégie militaire, « tout défendre c’est rien défendre ». Il faut, lorsque les moyens sont limités, choisir ses combats, choisir son périmètre de défense, regrouper ses forces et évidemment réduire ses lignes de front. L’inverse de ce que fait ce pouvoir qui, du début à la fin, n’aura rien compris et sera même étonné du coup de pied au cul qu’un jour, inévitablement, il finira par recevoir du peuple français.

Préparez-vous car en réalité, la messe est dite et nous vivons le crépuscule de notre nation dans sa forme actuelle.

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.

1 commentaire sur “« Enfin une bonne nouvelle… »”

Les commentaires sont fermés.