Crise des émergents : les banques européennes exposées à hauteur de 3 400 milliards de dollars

C’est un article de La Tribune citant un rapport de la BRI, la banque des règlements internationaux, qui nous apprend qu’une crise prolongée dans les pays émergents pourrait avoir des conséquences directes pour les banques européennes. Celles-ci seraient en effet exposées à hauteur de 3 400 milliards de dollars (2 200 milliards d’euros) sur ces marchés émergents et c’est quatre fois plus que les banques américaines.

Six banques sont particulièrement concernées, d’après les chiffres de la fin 2013 de la BRI, et il s’agit de BBVA, Erste Bank, HSBC, Santander, Standard Chartered et UniCredit, selon les analystes.

Les banques françaises, quant à elles, ont une exposition de 200 milliards de dollars aux pays en développement de l’Europe.

Comme vous pouvez le constater, d’après les chiffres de la BRI, les banques espagnoles sont particulièrement touchées avec notamment, pour Santander, plus de 130 milliards d’engagements sur l’Amérique du sud… Voilà qui est une bonne nouvelle n’est-ce pas, les banques vont bien ! Et comme disait Pierrot (mon ami de l’économie), notre système bancaire est” trèèèèèès solide” !

Charles SANNAT

Article entier de La Tribune ici

1 commentaire sur “Crise des émergents : les banques européennes exposées à hauteur de 3 400 milliards de dollars”

Les commentaires sont fermés.