Barclays supprime 19 000 postes et poursuit sa restructuration

C’est une dépêche Reuters qui nous a appris que la grande banque Barclays a complètement abandonné sa stratégie initiale visant à devenir un acteur incontournable de la banque d’investissements pour se recentrer sur son activité initiale de banque de détail. Évidemment, à la clef, il y a 19 000 banquiers d’en haut, analystes et autres traders qui vont devoir aller faire autre chose !

D’ailleurs, les banques se portent tellement bien, et tout va tellement mieux que bien, que la Barclays a gentiment glissé dans son communiqué que l’ensemble des actifs liés à toutes les activités en dehors de la banque de détail seraient transférés dans une… “bad bank”. Pour ceux qui ne le savent pas, une bad bank est un truc fumeux dans lequel on fourgue tout ce que l’on a en portefeuille lorsque ça ne vaut plus grand-chose pour que les pertes soient prises par cette structure et pas par le reste ! En clair, c’est un peu un sauve qui peut…

Comme le dit très pudiquement Reuters, c’est “quelque 90 milliards d’euros d’actifs à risque de la division qui seront cantonnés dans une structure ad hoc”…

Dormez tranquilles, les banques sont saines, fortes, solides et toutes sauvées… ou pas !!

Charles SANNAT

Source ici

 

1 commentaire sur “Barclays supprime 19 000 postes et poursuit sa restructuration”

Les commentaires sont fermés.