monnaie virtuelles

Le Royaume-Uni veut que l’UE bloque l’accès de la Russie au réseau bancaire SWIFT

C’est une dépêche particulièrement importante de l’agence de presse anglo-saxonne Bloomberg qui relaie les propos d’un haut fonctionnaire du gouvernement britannique « exhortant » les dirigeants de l’Union européenne dans le cadre d’une extension des sanctions sur le conflit en Ukraine à envisager de bloquer l’accès russe au système de transaction bancaire SWIFT.

D’après Bloomberg, le Premier ministre David Cameron aurait l ‘intention de mettre ce sujet à l’ordre du jour d’une réunion des dirigeants de l’UE à Bruxelles.

Bloquer l’accès à la Russie au système SWIFT reviendrait quasiment de facto à couper la Russie du reste du monde puisque l’ensemble des transactions financières et commerciales de la planète passent par ce système ou presque.

Ce serait évidemment une escalade gravissime de la part de l’Occident dans ses sanctions commerciales. Il faut se rendre compte et mesurer l’impact d’une telle décision. Cela revient à pousser la Russie dans ses derniers retranchements, à l’acculer pour provoquer une réaction violente que l’on finira bien par obtenir.

À la fin des années 30, les États-Unis ont employé la même stratégie totalement hypocrite de l’encerclement, de l’embargo et des sanctions économiques à l’égard du… Japon. En 1941, le Japon, qui n’avait plus que quelques mois de ressources et de réserves devant lui, était obligé d’attaquer les USA pour desserrer l’étau. Cela fut sciemment orchestré et peu importe les millions de morts et les souffrances.

Rien ne semble pouvoir arrêter l’emballement dans les relations russo-occidentales. Cela sera pour le plus grand malheur de tous les peuples d’Europe, à commencer par les Français.

La Russie évidemment réagira et il est peu probable qu’elle le fasse par une guerre. Il est en revanche fortement possible que le gaz soit coupé cet hiver et que les Européens aient particulièrement froid.

Préparez-vous.

Charles SANNAT

Source Agence de Presse Bloomberg ici

À propos de l'auteur

Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires. Il est actuellement le directeur des études économiques d'AuCOFFRE.com et rédacteur du Contrarien Matin, 'Décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l'actualité économique'.